Sous le signe de l’inventivité

Après nous être aventurés dans l’Oregon, revenons un instant aux bases du bourbon, le Kentucky. C’est dans cet état qu’en 1997, Un père et son fils décident de lancer une distillerie qu’ils nommeront Jefferson’s. Et au fur et à mesure de leurs avancées et innovations, dont un bourbon qui a vieilli dans les cales d’un bateau ayant visité les 5 continents et traversé trois fois l’équateur. Outre une belle histoire, c’est le roulis des vagues qui aide à l’échange entre le whisky et le bois. N’étant pas disponible en France, attardons nous sur leur classique.

Private Whisky Society

Il est plus facile de créer une distillerie lorsqu’on s’appelle Chet Zoeller, qu’on est un célèbre historien du bourbon et que notre fils Trey nous aide. Ils ouvrent donc en 1997 une distillerie dans le Kentucky qu’ils nommeront en l’honneur du célèbre inventeur Thomas Jefferson. Célèbre inventeur, mais également, excusez du peu, principal auteur de la déclaration d’indépendance des Etats Unis troisième président du pays.

Il est donc assez facile de s’inspirer d’un tel homme. Son ingéniosité, son ouverture d’esprit et sa curiosité sont maitres mots chez Jefferson’s. Leur basique, le Jeffersons Small Batch 41.15, n’est pas un bourbon comme les autres. Avec une forte proportion de Seigle, mais vieilli dans des fûts très peu bousinés, il reste épicé tout en conservant plus de rondeur. Un bourbon à part.

Le nez débute sur de la crème anglaise. On trouve ensuite des épices avec de la cannelle et du gingembre. Il évolue ensuite sur le bois toasté, le caramel et le chocolat.

La bouche est douche et chaleureuse. On retrouve la vanille et les épices du nez puis on retrouve également le chocolat, le caramel puis la cannelle et le gingembre. On retrouve ensuite des notes de cassis et de miel. Elle se termine sur de beaux zestes d’orange.

La finale est douce, sur la vanille, la cannelle et le maïs.

L’avis de Private Whisky Society

Une chose est sure il y a plus de fraicheur dans ce whisky que dans tout le Kentucky. Bon d’accord le Kentucky n’est pas vraiment un état « frais ». Mais ce Jefferson’s étonne par sa facilité à être bu tout en affichant une belle différence avec ses notes d’agrumes et de chocolat. Les aventuriers du bourbon apprécieront à coup sur.

Vous pouvez trouver cette référence sur notre boutique en ligne et dans nos coffrets de dégustation Bourbon Whiskey.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.