Interview de Jean Marie Bassoleil, consultant en investissements

Private Whisky Society

Bonjour Jean-Marie, Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre passion du whisky ?

Elle est née au début des Année 90 avec mes fréquentes visite Rugbystiques au Royaume Uni et très souvent en Ecosse, à Edimbourg tout particulièrement, ou j ai pu découvrir et déguster de très belles choses . j ai commencé en France a acheter pour boire et conserver de belles bouteilles dans beaucoup de distilleries différentes au milieu des Années 90 avec déjà un faible pour Laphroaig. Fin des Années 90 j ai vraiment commencé a avoir un intérêt à démarrer une collection mais surtout pour deux distilleries Laphroaig et Glenmorangie. Depuis environ une dizaine d’années je me suis intéressé au Whisky comme un placement financier « comme peuvent l être l Art , le vin … » et depuis un an environ je conseille des personnes qui voudraient, en plus de diversifier leur patrimoine, profiter d un placement financier sûr apportant une rentabilité intéressante et régulière.

Comment avez-vous eu l’idée d’investir dans le whisky ?

Passionné de Whisky et toujours a l’affut de nouvelles bouteilles, dans le début des Année 2000 via les magnifiques catalogues Annuels de la Maison du Whisky et quelques infos non internet j’ai pris consciences que les prix des bouteilles de certaines distilleries augmentaient assez fortement d’une année a l autre. Mais ce phénomène s’est fortement amplifié depuis la démocratisation des sites Internet et l’arrivée des sites de vente aux enchères comme whiskyauction.com qui est indiscutablement le leader en Europe dans le domaine.

Comment une bouteille prend-elle de la valeur ?

Comme beaucoup de choses, avec le temps. La loi de l’offre et de la demande sur la bouteille influent également sur son prix.

Comment fait-on pour les revendre ?

Plusieurs filières existent, par les sites d enchères sur le Net « il y en a ce jour 4 à 5 sérieux en Europe » , les ventes aux enchères spécialisées pour les très belles collections , la vente de particuliers à particuliers via Facebook , les réseaux privés de Collectionneurs… La demande est de plus en plus importante.

Quel retour sur investissement peut-on espérer ?

Depuis 2010 la rentabilité annuelle des Scotch Malt Whisky est de 15% en moyenne , 15,4% en 2014 « sources World whisky Index » par contre certaines bouteilles rares ont des progressions beaucoup plus importantes voir fulgurantes.

Le Whisky est-il un placement à risque ?

Le risque reste de payer trop cher une bouteille… Mais l’investissement dans les bouteilles rares ou à très faible production sont sans risques. La montée en puissance dans le Monde des passionnés de Whisky garantie un écoulement de ses bouteilles.

A qui s’adresse l’investissement dans le Whisky ?

A tout le monde, chacun peut investir a son rythme et avec ses moyens . L’essentiel avant d investir est de savoir dans quel but est prévu cette investissement, en quelques mots prévoir sa sortie.

Quelles sont les meilleures distilleries pour investir ?

Il y en a beaucoup bien sûr, les fermées sont très souvent rentables mais l’essentiel est de bien acheter au meilleur moment les bouteilles a faible production… les Islay restent des valeurs sûr, les Japonais sont très en vogue pour le moment.

Les embouteilleurs indépendants sont ils une valeur sûre ?

Assez rarement, les embouteillages de Distillerie sont plus sûr. Il ne faut pas toujours choisir avec son coeur, il faut penser et agir en investisseur.

Pouvez-vous nous parler de votre meilleur investissement ?

Il y a eu entre les années 2000 et 2010 ,donc très récemment, des bouteilles qui ont eu une rentabilité très importante allant jusqu’à 20 à 30 fois le prix de lancement de la bouteille; un belle exemple : la Laphroaig 1974 , 31 ans spéciale La Maison Du Whisky embouteillée à mois de 1000 exemplaires et valant fin 2005 à sa sortie 316€. Elle est maintenant estimée entre 6000 et 8000€. On pense, du fait de la très grande qualité de ce Millésime, que beaucoup de bouteilles sont déjà ouvertes et qu’il reste pour le monde moins de 300 examplaires. On considère que cette bouteille pourrait dépasser les 10 000€ avant les 3 prochaines années.

Avez-vous un exemple de mauvais investissement ?

Non pas vraiment. Il est certain qu’il ne faut pas s’emballer et payer beaucoup trop cher une bouteille. Il y a une présence qui s’amplifie de fausses bouteilles, alors faites preuve beaucoup de prudence dans vos achats.

Vous proposez des services de conseil pour investir, pouvez-vous nous en dire plus ?

Certaines personnes plus ou moins connaisseuses dans le Whisky veulent diversifier leur patrimoine et investir selon leur moyen dans un produits rentables .Mon intervention auprès des personnes qui font appel a moi est exhaustive, elle va de l’achat simple pour compte au suivi et gestion d un portefeuille. Lors des premiers échanges avec un client l’essentiel est d’abord de définir un projet qui va du placement simple par l’achat de quelques bouteilles à la construction d une collection.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.