Private Whisky Society

La gourmandise de Kuentz

Une nouvelle fois nous partons avec plaisir chez la Maison Benjamin Kuentz pour déguster leur embouteillage Aveux Gourmands. Après avoir recherché un whisky frais et léger avec le Verre Printannier et lui avoir trouvé un copain de digestif avec le Fin de Partie, il s’attaque cette fois ci à un finish qui correspond bien au titre de son whisky, le Sauternes!

Private Whisky Society

Au nez Quelques levures et notes beurrées viennent nous saluer, alors que de jolies fleurs blanches nous apportent un peu de fraicheur. Quelques pommes caramélisées ainsi que de jolis abricots apportent du fruit alors qu’un peu de poivre blanc ne viennent apporter du caractère. On retrouve également quelques noisettes et épices douces.

En bouche on va retrouver les fruits du nez avec également un peu de noix de coco. Le miel et le caramel sont aussi de retour avec une petite pointe saline. Les pommes et les abricots sont eux rejoints par un peu d’ananas et une pointe d’orange. Les noisettes sont également présentes.

La finale est longue, sur la vanille, les noisettes, le miel et les fruits du nez.

L’avis de Private Whisky Society

Nouvelle belle réussite de Benjamin Kuentz qui maitrise désormais à la perfection le distillat de la fameuse distillerie bretonne qui le fournit. Après deux embouteillages « sponsorisés » par la Lorraine, il nous offre pour ce whisky gourmand à souhait un distillat déjà orienté sur le fruit et plus léger que le premier. Ce qui renforce le coté fruité sans le rendre trop puissant. Bel équilibre et encore une belle réussite pour Benjamin Kuentz.

Pour plus d’informations sur la distillerie, visitez cette page.

Private Whisky Society
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Pour suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News, cliquez ici