Single Eagle

En France on a pour symbole le coq, en Amérique, c’est l’aigle impérial (ou Pyguargue à tête blanche). Chacun ses goûts. Mais sur cette bouteille de Eagle Rare Single Barrel 10 ans, pas de doute, c’est bien le rapace américain que l’on retrouve. Produit au sein de la distillerie Buffalo Trace située à Frankfort, dans le Kentucky, il est vieilli durant 10 ans et embouteillé fût par fût. Une pratique bien moins répandue dans le monde du bourbon que dans celui du single malt.

Private Whisky Society

Distillé par Buffalo Trace, Eagle Rare est un bourbon embouteillé en single cask. Tout comme son cousin Blanton’s, lui aussi produit par la même distillerie. Et avec ses 10 ans de vieillissements il est une pièce pas si commune, rares sont ceux qui vont au-delà de 7 ans habituellement, seul Elijah Craig et une poignée de marques produisent des bourbons aussi âgés. Il en résulte un bourbon bien plus complexe que la moyenne de ses concurrents. Conçu par la société Seagram en 1975, il a depuis été l’un des bourbons les plus acclamés.

Au nez on démarre sur l’influence du fût. Noix de coco, caramel, vanille, cannelle, on est bien dans le thème. Mais il reste encore à découvrir, notamment avec ses quelques notes d’agrumes, entre oranges amères et pamplemousses, ainsi que cette fugace note de tabac en fin de bouche. On retrouve également quelques pommes dorées au four.

En bouche on retrouve un distillat assez sec. On a quelques noisettes puis revient le coté « classic bourbon » vanille-coco-caramel-cannelle. Les agrumes sont eux aussi toujours là mais les aromes deviennent plus profonds. Le tabac est devenu cuir, on retrouve du cacao, du café torréfié ainsi qu’une belle note de poivre. La part de seigle doit être intéressante dans le mash bill.

La finale moyennement longue, sur le caramel, la cannelle, les fruits du nez et la noix de coco.

L’avis de Private Whisky Society

Un bourbon qui change vraiment des autres ! Amateurs de bourbon qui ne l’avez pas gouté, nous vous conseillons de vite le faire. Vous serez étonnés par son coté résolument gourmand et soyeux en bouche. Et en embouteillant en single barrel, la marque s’assure de lui donner assez de caractère tout en le laissant avec une signature propre à chaque fût. Attention il est dur de refermer la bouteille une fois ouverte.

Private Whisky Society

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.