Bowmore se détourne du sherry

Chez Bowmore, on a une spécialité, celle du sherry. Que ce soit le Darkest, très marqué ou le reste de leur gamme continue, tous passe à un moment dans un ex fût de vin de xérès. Mais comme il n’y a que les gens bornés qui ne changent pas d’avis, ils ont créé ce NAS uniquement élevé dans des fûts de bourbon. Vraie bonne idée ou hérésie ? A vous de juger, mais en attendant on va vous donner une piste.

Private Whisky Society

Tous les Bowmore passent en fût de sherry. Tous ? Et bien non. Un petit élément de leur gamme est venu résister à l’envahisseur espagnol en provenance de Jerez. Un élément nommé Bowmore Small batch. Uniquement élevé en fûts de bourbon de premier et de second remplissage, c’est une première dans l’histoire récente de Bowmore.

L’avantage est que chaque fût va apporter une signature qui lui est propre. Quand le second remplissage va apporter rondeur et fruité sans trop marquer le distillat, celui de premier remplissage amènera vanille et épices douces. Un beau cocktail en somme, qui devrait très bien souligner le coté floral du distillat de la marque tout en calmant légèrement sa tourbe.

Au nez on retrouve des notes qui n’apparaissaient plus depuis longtemps dans les embouteillages Bowmore. On retrouve du pamplemousse rose et même un soupçon de fruits exotiques à l’attaque. La tourbe légère du distillat fait ensuite son apparition, de concert avec de la vanille et une belle cannelle. Une note légère de caramel apparait également.

En bouche on retrouve des agrumes, avec quelques citrons et le retour du pamplemousse du nez. On retrouve ensuite la vanille du fût de premier remplissage avec la fumée de tourbe, un peu plus forte qu’au nez. On retrouve ensuite un soupçon de noix de coco avec quelques épices et une note saline en arrière plan.

La finale est moyennement longue, sur le citron, la vanille, une note saline et la fumée de tourbe.

L’avis de Private Whisky Society

Encore un NAS qui nous fait dire que, bien faits, ils peuvent être aussi bons que certains « agés » du moment. Un très beau Bowmore, qui change du style habituel. Les 40% passent très bien, aucune grosse faiblesse au nez ou en bouche. Une belle référence pour les aficionados de Bowmore qui pourront découvrir une autre facette de leur whisky favori.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age