Private Whisky Society

Port Askaig monte dans les watts

Attention aujourd’hui remous en haute mar avec la dégustation du Port Askaig 100 proof. Alors attention nous sommes ici en face de « proof » anglais et non américain. Quand aux USA il suffit de diviser par 2 (100 proof = 50%), au Royaume Uni ce n’est pas du tout le même principe, et ce dernier suit une logique plus compliquée. Nous vons dirons simplement que ce 100 proff correspond au fameux « Navy Strength » titrant à 57.1%

Private Whisky Society

Au nez on est sur la fumée et la tourbe qui s’entremêlent. De la viande fumée arrive juste après de jolies notes de vanille et de fruits frais, sur la pomme. Le fruité tend ensuite vers l’exotisme, alors que quelques embruns marins, apportant leur dose de sel, n’arrive. Les épices, sur le gingembre et le clou de girofle, laisse s’exprimer un peu de poivre également.

En bouche est elle plus ronde. Du café au lait et un peu de cacao sont les premiers en scène, avec très vite la minéralité du distillat qui revient. La fumée est épaisse, presque grasse, avec un retour léger de la viande fumée en même temps que le débarquement des épices. On a ensuite un peu de pomme au four et une légère note médicinale.

la finale est longue, sur les épices, le cacao amer, les fruits frais et la tourbe.

L’avis dePrivate Whisky Society

Et bien autant dire que Port Askaig sait monter dans les tours. Un alcool bien intégré, un équilibre respecté, un malt de caractère tourbé et minéral, rien à redire sur ce whisky. Son fût de bourbon bien expressif lui a apporté ce qu’il faut de fruits sans non plus nous déverser un océan de vanille. Une très belle maitrise de l’embouteilleur indépendant.

Private Whisky Society

  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Pour suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News, cliquez ici