Private Whisky Society

Glenkinchie choisit l’Amontillado

Après Cragganmore et son fût de Porto, c’est Glenkinchie qui se lance dans les finishes inhabituels des Distiller’s Edition des Classic Malts. Le single malt tout en élégance et en fraicheur des Lowlands a vu sa fin de vie se passer dans un fût de sherry mais pas n’importe lequel, un fût d’Amontillado. Sherry particulièrement recherché, l’Amontillado est un entre deux entre le Fino et l’Oloroso dans les catégories de sherries secs.

Private Whisky Society

Au nez les raisins secs prennent les commandes immédiatement, avec de jolies noix, à la limite de la liqueur. un soupçon de poire s’y ajoute, avec un soupçon de vanille et quelques noisettes. On aprd ensuite entre cuir et tabac froid, et un peu d’orge. la fin est poivrée.

En bouche on change de registre. D’abord sur le beurre et les levures, on tend ensuite vers l’amertume cuir/tabac du nez. La céréale est toujours là, avec les raisins secs et quelques fleurs blanches. On a ensuite une impression de viande séchée totalement inattendue mais du plus bel effet, accompagnée de noix et de prune.

La finale est moyennement longue, sur l’orge, les noix, la céréale et un fond de citron.

L’avis de Private Whisky Society

Autant Glenkinchi n’est pas le plus connu des Classic Malts, autant son Distiller’s Edition vaut largement le coup d’oeil. Dans cette gamme c’est très certainement le profil le plus atypique avec son finish Amontillado, qui lui donne ce coté ultra sec. Entre caractère et fraicheur, avec juste ce qu’il faut de fruit, c’est un whisky tout terrain pour toutes occasions.

  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Pour suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News, cliquez ici