Histoire

C’est en 1899 que tout commence, lorsque Shinjiro Torii crée Torii Shoten, entreprise vouée à créer et distribuer des alcools occidentaux au Japon. C’est en 1907 qu’il créera le premier alcool qui le rendra célèbre, le fameux Porto Akadama. Son succès étant grandissant il cherchera à continuer dans cette voie. Avec succès.

Fin 1918 – début 1919 un de ses concurrents, la Settsu Shuzo, envoie un élève en chimie parfaire ses études en Ecosse afin de ramener au Japon les secrets du whisky. Après avoir mis son nez chez Longmorn, James Calder et Hazelburn (distillerie encore existante à l’époque), il rentre au pays pour se rendre compte que son commanditaire a fermé. Ayant entendu cette histoire, Shinjiro Torii récupère le projet et construira, en 1923, la distillerie Yamazaki, première du Japon dédiée au whisky. Vous l’aurez compris, le jeune homme parti en Ecosse n’était autre que Masataka Taketsuru, aussi appelé le « Père du whisky japonais ».

Les alambics sont donc mis en route et Masataka commence par produire un whisky tourbé, plutôt contre l’avis de Shinjiro Torii. Et les débuts ne sont pas très bons, les ventes ne décollent pas et Masataka doit de plus en plus composer avec l’intrusion de son patron dans les décisions de la distillerie. C’est pour cela qu’il décide de ne pas renouveler son contrat et de voler de ses propres ailes à partir de 1933.

C’est à ce moment que Shinjiro Torii reprendra le blending en main et créera le Kakubin, whisky légendaire au japon. Il repartira de bases plus élégantes et fines afin de créer un whisky plus adapté au palais japonais du moment. La multitude d’alambics de différentes formes que Yamazaki a constitué au fil des années lui permet des assemblages toujours plus innovants et créatifs et d’être la marque de whisky japonais la plus connue au monde.

Descriptif

Yamazaki est une distillerie de whisky japonaise fondée en 1923 et située dans le district de Mishima, à Ozaka.

Elle utilise l’eau des sources Rikyu no Mizu, toutes classées par le ministère de l’environnement japonais.

Sa capacité de production est de 3.500.000 litres d’alcool pur par an.

Yamazaki possède 12 alambics, divisés en 6 paires. Chaque paire à une forme qui lui est propre et elles produisent chacune des whiskies différents qui servent ensuite aux assemblages de la marque.

Produits

Au fur et à mesure des années, la production des whiskies Yamazaki s’est réduite, notamment à cause de l’augmentation de la demande. Il produisent encore 3 whiskies à ce jour:

Yamazaki Distiller’s Reserve
Yamazaki 12 ans
Yamazaki 18 ans

Contact

La rhumerie est visitable de mars à Décembre et 3 visites sont organisées par jour. Vous pouvez les contacter à ce lien pour demander plus de renseignements.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.