Histoire

Une Brûlerie ? C’est l’ancien nom des distilleries en France.
La Brûlerie du Revermont est la distillerie de la Famille Tissot, grande famille de viticulteurs jurassiens. L’histoire familiale commence avec la grand mère Marie-Louise Tissot que l’ont peut aujourd’hui voir sur toutes les bouteilles.


La première distillation de whisky dans les alambics de la distillerie a eu lieu en 2006 et ne s’est jamais arrêtée depuis. Pour la petite histoire, la brûlerie a distillé les premiers whiskies de sa voisine Rougets de Lisle avant de distiller en nom propre. Aujourd’hui, les deux distilleries sont bien séparées et disposent chacune de leurs alambics.


L’histoire de la distillerie est avant tout liée à l’histoire de ses alambics (comme souvent). Ici, il s’agit d’anciens alambics ambulants à parfum pour faire de la lavande. Ils sont aujourd’hui sédentarisés. Le plus ancien date de 1934.


Comme pour le vin, chez les Tissot, le travail se fait en famille avec Pascal le père et ses deux enfant Amandine et Frédéric.

Descriptif

La famille Tissot produit du vin, il n’y a donc pas de brassage à la distillerie. Les brassins sont achetés dans le Loiret à une brasserie ESAT. Au départ, ils étaient achetés auprès de la brasserie Rouget de Lisle toute proche mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Le coeur de la distillerie, ce sont ses alambics. Ils sont de type Blavier et composés de 3 vases en cuivre de 400 litres chacun. Comme vous pouvez le voir sur la photo, les vases sont cerclés de bois pour la sécurité et l’esthétique. Seul le premier vase est chauffé à la vapeur à 160 degrés. C’est dans le premier vase que le mou ou le brassin est placé. Il entre alors en ébullition et les vapeurs rejoignent le second puis le troisième vase.


En sortant du troisième vase, les vapeurs entrent alors dans le joyau de l’alambic, la colonne de rectification. Unique en son genre, elle est brevetée et l’entreprise qui la produisait a fermé. Pour s’assurer l’exclusivité de ce bijou, Mr Tissot a racheté toutes les machines sorties de l’usine, soit 5 alambics en tout.


Ce qui fait de la colonne de rectification un instrument unique, ce sont les anneaux de Raschig. La colonne en est remplie. Les anneaux de Raschig sont pierres alvéolée comme un essaim d’abeilles. Elles filtrent la vapeur et remplacent les plateau habituels pour retenir les arômes les plus lourds. Cette technique permet de séparer les queues de distillation sans intervention supplémentaire de façon à ne garder que le meilleur.


Les 5 alambics sont la fierté de Pascal Tissot. La brûlerie dispose même d’un sixième alambic mais ce n’est pas un Blavier et il n’est pas utilisé pour les whiskies. Il y trois alambics à la distillerie et un sur la route, toujours itinérant. Les deux derniers sont au grenier.


Pour cette famille de viticulteurs, le choix du fût est capital dans l’élaboration d’un whisky de qualité. On ne travaille ici qu’avec des fût ayant contenu des vins locaux : Macvin, Vin de paille, Vin jaune et Trousseau (vin rouge du Jura). Mais surtout, pour un maximum de goût, seuls des fûts de premier remplissage sont utilisés, ils sont vidés le jour même ou la veille de leur vin pour y placer le whisky. Petite anecdote : les fûts de Trousseau sont très difficiles à trouver car ce vin ne vieilli généralement pas en fûts. Qu’à cela ne tienne, la famille Tissot produit du Trousseau vieilli en fût uniquement pour avoir des fûts parfaits pour le whisky !


La production de whisky est d’environ 3000 bouteilles par an. Les flacons sont majoritairement distribués dans la région, il est rare d’en trouver facilement en dehors du Jura.
Lors de notre visite, Pascal nous a fait part d’un projet de whisky tourbé avec de la tourbe du Jura. On a vraiment hâte de le goûter !

Produits

Les whiskies de la Brûlerie du Revermont vieillissent environ 4 ans en moyenne. Ils développent cependant des arômes riches et complexes malgré leur jeune âge grâce à la qualité des fûts sélectionnés par la famille de viticulteurs.
Dernier point important : La famille Tissot ne travaille que du single cask. Tous les whiskies sont donc issus d’un seul fût ! Pas d’assemblage ici, les fût sont choisis avec amour et ne nécessitent aucun ajustement.


Si vous visitez la distillerie, faites un détour par la boutique au coeur du village. Tout y est bon, on le sait, on a tout goûté ;).

La Brûlerie du Revermont produit en continu 4 whisky différents sous le nom « Prohibition » :
Prohibition Trousseau 41%
Prohibition Macvin 41%
Prohibition Vin de Paille 41%
Prohibition Vin Jaune 41%

Contacts

Adresse : 162 Rue du Moulin, 39210 Nevy-sur-Seille
Téléphone : 06 07 62 13 97

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.