Apéritif, digestif, session de dégustation, à table, découvrez comment ne pas se tromper de malt en fonction du moment

Même si aucune règle ne régit réellement les instants de dégustation, il faut toujours se rappeler de quelques conseils à ce sujet. Certes, nous avons toujours dit que la meilleure façon de déguster un whisky, c’est encore celle qui VOUS plait, mais on a tout de même quelques suggestions pour bien choisir votre malt en fonction du moment de la journée ou de l’occasion.

Private Whisky Society

L’apéritif

Le fameux apéro! Dans un premier temps reprenons simplement le contexte: Il est encore tôt, votre estomac est presque vide et il y a toujours un risque pour que de l’alcool vous soit proposé une nouvelle fois plus tard dans la soirée, du vin avec le repas par exemple. Rien ne sert donc à ce moment de sortir des whiskies trop riches ou au titrage proche du dantesque. Attendez que vos papilles soient « préparées » pour le faire.

Nos conseils sont donc tout d’abord de privilégier les blends ou les single malts légers. Un Speyside pas trop riche ou un Lowland feront merveille dans cet exercice. Evitez les vieillissement longs ou qui auraient beaucoup impacté le whisky, les « first fill » sont à éviter dans ce cas.

Faites également attention au titrage de votre whisky. Sans avoir mangé un alcool trop fort risquerai de brusquer et « brûler » vos papilles. Il est conseillé d’attendre après le repas pour ces whiskies forts ou cask strength. Ne pas dépasser 46% (ou plus tout dépend de vos papilles).

Les whiskies tourbés sont indiqués pour cette occasion si vous les aimez, attention cependant aux autres caractéristiques de votre whisky citées plus haut dans notre paragraphe.

Le digestif

C’est généralement le moment où vous pouvez vous faire plaisir avec votre whisky. Vous avez mangé, votre estomac est plein et vos papilles sont bien éveillées. C’est le moment de sortir vos belles bouteilles! A cet instant de la journée le single malt et les grands bourbons sont rois, avec une seule limite pour le titrage: votre envie! (évitez quand même plus de 60% si vous avez juste avalé une salade en guise de repas).

Les vieillissements les plus impactant, comme les fûts de vin, vous apporteront un moment chaleureux d’après repas pour bien conclure. Vous pourrez également déguster vos plus vieux whiskies et les plus complexes, vos papilles étant en alerte après que votre repas les aient réveillées. Vous pourrez ainsi ressentir les arômes les plus fins de votre malt.

Quant au titrage, faites vous plaisir! attrapez dans votre bar le whisky qui vous fait envie peu importe le taux d’alcool. Ce dernier aidant à la digestion, n’hésitez pas à monter dans les tours tout en le consommant avec modération! Vous devriez cependant commencer par une ou deux gorgées de whisky plus léger, sinon votre gorge pourrait avoir un coup de chaud!

Les sessions de dégustation

Ah! Ces moments si conviviaux où vous et plusieurs de vos amis avez ramené des bouteilles pour organiser une soirée dégustation. Maturations, titrages, tourbe ou non, plus il y a de variétés et meilleure en sera la dégustation. Ici nous allons plus vous conseiller un ordre de dégustation que véritablement un whisky pour un moment. Nous prendrons en compte le type de whisky, sa richesse, son titrage et s’il est tourbé ou non.

Il faudra d’abord se poser la question sur le type de whisky, qui sera la première manière de diviser votre dégustation. Commencez par les blends puis les single malts et pure malts avant de terminer sur les bourbons et rye whiskies.

Puis, dans chaque catégorie allez du moins riche au plus riche et du titrage le plus léger au titrage le plus lourd. Répétez ce processus pour chaque type de whisky.

Enfin recommencez cet exercice dans le même ordre mais cette fois ci avec les whiskies tourbés. La tourbe ayant un fort impact aromatique et une grande longueur en bouche vous ne devriez pas boire de whisky tourbé avant les non tourbés. Cela vous permet d’éviter qu’un single malt non tourbé soit impacté par le précédent, dont les aromes de tourbe restent longtemps en bouche.

  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Pour suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News, cliquez ici