Benriach prend ses quartiers à Jerez

On part une nouvelle fois chez Benriach pour découvrir un de leurs malts. Et cette fois ci pas de concession avec un départ pour les différents chais de Jerez avant de revenir vers Elgin. En effet le petit a passé l’entièreté de sa maturation dans des fûts de sherry, Oloroso et Pedro Ximenez. Autant dire qu’avec le distillat de Benriach, on s’attend à de la gourmandise!

Et bien nos attentes étaient fondées. Que de fruits au premier abord. Des figues, des dates, de la cerise et même un poil d’orange, la panoplie est belle. Un caramel au chocolat bien beurré vient enrober le tout, saupoudré d’un peu de noix et d’une pointe d’épices. Propre.

En bouche le festival continue, les oranges reviennent avec un peu de pruneaux. Le chocolat est de retour, avec une pointe poivrée Les noix se montrent également de nouveau et on termine sur un soupcon de praline.

La finale est longue, sur les oranges, la noix, le poivre et la cannelle.

L’avis de Private Whisky Society

Et bien on est pas déçus avec ce Benriach. Gourmand mais absolument pas écoeurant, savamment maitrisé avec un bon équilibre entre les notes de l’Oloroso et du Pedro Ximenez, on navigue entre fruité et gourmandise avec le plus grand plaisir. On approuve clairement, un malt aussi agréable en apéritif qu’en digestif. Chapeau.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.