La grand messe du whisky a décerné ses lauriers

La nuit dernière était notée dans tous les agendas des directeurs, master distillers et représentants de marques. La pression était à son comble, parfois insoutenable, mais finalement tous en sont ressortis indemnes. Joie, déception, sueurs froides et appréhension, vous l’aurez compris les World Whiskies Awards ont rendu leur verdict annuel pour plusieurs dizaines de catégories.

Private Whisky Society

Tout d’abord dans la catégorie reine, les single malts single cask mondial de l’année, c’est encore et toujours Kavalan qui domine les débats avec son Solist Sherry Amontillado Cask Strength. Un whisky très fruité et qui ressemble « à un toffee fumant un cigare aromatisé à la cannelle » d’après les juges. Un nouveau titre majeur pour la distillerie Taïwanaise.

Le titre de meilleur single malt de l’année revient quant à lui à la distillerie Pulteney avec son Old Pulteney millésime 1989. Miel, iode, citron, noix et notes beurrées ont fait de ce Highland le choix des juges.

Dans la catégorie des whiskies de grain, c’est le japon qui se distingue avec son Fuji Gotemba 25 ans small batch. Sur la vanille, la crème anglaise et des notes boisées.

Dans les autres catégories, on remarquera les récompenses françaises avec Le Brenne Estate Cask élu meilleur single malt single cask, que vous pouvez retrouver dans notre boutique, alors que le meilleur single malt français est l’Armorik Maitre de Chai. Le meilleur Single Pot Still a été décerné au Green Spot finish Leoville Barton, le meilleur bourbon à l’Abraham Bowman Pioneer Spirit et le meilleur Blended whisky du monde à l’Hibiki 21 ans.

Pour connaitre tous les autres résultats, rendez vous à ce lien.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age