Un whisky en provenance des Deux-Sèvres

La production de whisky en France est aujourd’hui déjà lancée. Elle se porte même plutôt bien si l’on en croit le nombre d’ouverture de distilleries sur ces derniers mois ou le succès de nombre d’entre elles. P&M, les corses qui ont reçu une acclamation de la part de Jim Murray, dont l’un des whiskies a été noté 95/100 dans la whisky Bible de l’année dernière en est le parfait exemple. Les Hautes Glaces, Glann ar Mor, Eddu sont autant de noms que l’on entend de plus en plus. Mais un petit nouveau est arrivé et commence à faire grand bruit, Portaigh.

Portaigh, qui signifie « marais » en gaëlique, quoi de plus logique quand on se trouve a proximité du marais poitevin a été créé par Jérôme Bernier dans la ville de Celles sur Belle dans les Deux-Sèvres. Il souhaite, avec cette entreprise, « réveiller les légendes pictes de sa région », envahie par ces celtes en provenance d’Ecosse au début de notre ère. Ce dernier achète du whisky vieilli 3 ans dans une distillerie écossaise, dont l’identité n’a pas été dévoilée, avant de lui offrir une deuxième maturation. Vous l’aurez donc compris, Portaigh est un embouteilleur, pas une distillerie.

Private Whisky Society

Trois maturations ont été lancées, une en ex fûts de pineau des charentes, une en ex fûts de cognac et une troisième, encore en maturation et dont la provenance des fûts n’a pas filtré. Les whiskies étant des blends, aucune information n’a filtré non plus concernant les proportions de chaque whisky qui le compose.

Le Legend 1, d’après l’embouteilleur, est rond et délicat « dont l’équilibre dans l’assemblage laisse dominer le whisky ayant maturé en fûts de Pineau des Charentes, révèle une douceur surprenante pour délivrer ensuite une subtile explosion fruitée aux accents de coings et de raisins et se laisse porter sur un long final de fruits à coques et de miel ».

Le legend 2 « relève lui dans sa conception d’une dominante vieilli en fûts d’eau de vie de Cognac. Beaucoup plus complexe, il nous fait voyager dans l’ambiance des cercles d’amateurs de spiritueux et de cigares avec son tanin au parfum de cuir, de tabac, de chocolat amer, accompagné par son rancio fruité délivré par nos fûts soigneusement sélectionnés ».
Le legend 3 est encore en phase de maturation et ne sera disponible qu’à partir de juin 2015.

Avec un accent qui mise sur la jeunesse avec un coté trendy et le coté chauvin d’un whisky vieilli dans des fûts de grands alcools français, Portaigh pourrait bien devenir un acteur important du marché. Avec 10.000 bouteilles par an pour la capacité de prodution, ils n’en sont qu’au début mais prévoient déjà de l’augmenter. Petit coup de cœur pour leurs T-shirts à l’effigie de leurs whiskies qui sont très bien pensés. Nous vous tiendrons avertis dès que nous aurons l’occasion de gouter leurs produits.

Pour quelques informations complémentaires, ce reportages de France 3 Poitou-Charentes:

Pour en savoir plus sur nos cours de dégustation à domicile ou sur nos tarifs suivez les liens ou bien contactez nous.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.