Quand le bon rencontre le beau.

Dans le whisky, on est assez habitués au surplus de Marketing pour essayer de vendre un whisky pas forcément au niveau, ou soufrant de méconnaissance aigüe. Bon on ne va pas se mentir c’est tout de même plus souvent le cas lorsque le contenu de la bouteille n’est pas génial. Il n’y a qu’à voir les stands du Whisky Live, mis à part Dalmore qui avait mis les petits plats dans les grands. L’arrivée de cette bouteille de Clynelish en provenance de Signatory nous a donc interpelé.

Private Whisky Society

Il faut l’avouer, avec ce décanteur Signatory Vintage a ajouté du design à sa collection. Les bouteilles de la série Cask Strength sont déjà très belles, mais ce coffret sobre ajoute un peu plus de cachet à la marque. On restait donc sur notre première impression,pourquoi un surplus de Marketing quand on a déjà de si belles bouteilles ?

On s’est donc posé plusieurs questions. La première concernait le contenu, un Clynelish 18 ans. Bonne réponse. La suivante concernait la maturation, un sherry butt de second remplissage. Attention avec Clynelish et le sherry qui a tendance à parfois ajouter trop d’amertume. Une seul solution pour être sur, il faut maintenant se plonger dans son contenu.

Au nez, on retrouve du miel et de la réglisse. Pas très « Clynelish » pour le moment. Une note de cuir apparait ensuite, avec un soupçon de chocolat. Il se termine sur des agrumes amers.

En bouche on retrouve une attaque sur les agrumes, la cire et la salinité de Clynelish. On est déjà plus dans le thème. On retrouve ensuite des notes de tabac, des raisins secs et de fruits à coque.

La finale est longue, sur les agrumes, le cuir et la salinité.

L’avis de Private Whisky Society

Un Clynelish un peu déroutant au premier abord mais qui s’avère au final très accessible. On retrouve en bouche les notes qui sont la marque de fabrique de la distillerie tout en ayant au nez des choses que l’on a pas l’habitude de voir chez eux. Bref on a la réponse à notre question : ce whisky n’est pas que du marketing avec sa belle bouteille. Pour les amoureux de Clynelish, il n’y a pas à hésiter. On regrettera juste son prix un peu élevé.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.