Back to the 60’s.

Benromach, batie en 1898, a une petite particularité. C’est l’une des rares distilleries à avoir passé plus de temps fermée qu’ouverte, très certainement à cause de sa naissance tardive par rapport aux autres. Mais tout ceci est de l’histoire ancienne, car depuis 1993 elle a trouvé un sauveur en la personne de Gordon & MacPhail. L’embouteilleur s’est donc chargé de la rouvrir pour retrouver le style de la maison avant sa dernière fermeture.

Private Whisky Society

Réveiller la bête ne fut pas une mince affaire, car presque tout devait être reconstruit. Entre les cuves de brassage, de fermentation, même les alambics ! Ce n’est que 5 ans plus tard que le premier distillat allait s’écouler des alambics. C’est le Prince Charles en personne qui vint inaugurer la distillerie en 1998 mais c’est seulement 6 ans après que le premier whisky, Benromach Traditional, fut présenté et vendu au public.

Du chemin a depuis été parcouru par la distillerie et Gordon & MacPhail expérimente beaucoup, tant dans les maturations que dans les niveaux de tourbe. Et ce Benromach 15 ans a de loin notre préférence. Un beau sherry, spécialité de G&M, une tourbe présente mais pas dominante, venue souligner les autres notes. Un travail magnifique qui nous rappelle les Highlands des années 60.

Au nez on plonge immédiatement dans les oranges amères et la cire. On retrouve ensuite des épices avec de la noix de muscade et du poivre. Un pointe chocolatée s’insère ensuite avant que des notes herbacées et une douceur vanillée ne viennent clore le bal.

En bouche on a l’impression de gouter un cake aux fruits. On retrouve des pommes, des prunes et un soupçon de fruits exotiques. Des notes de miel et de cuir apparaissent avec un cacao très agréable. On repart ensuite sur les épices avec du gingembre, du poivre et encore une fois de la noix de muscade. Un doux arome de fumée enrobe magnifiquement chacune de ces notes.

La finale est longue, sur les épices, la fumée et le cuir.

L’avis de Private Whisky Society

Un whisky dans un style totallement à part, G&M a fait un travail magnifique de subtilité et de complexité. Tout s’intègre parfaitement, y compris la tourbe, et aucune fausse note n’est à déplorer. On a plus qu’adoré et on la conseille à n’importe qui !

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.