Un bas Armagnac anniversaire

Aujourd’hui nous revenons aux autrse spiritueux que nous avions un peu délaissés en fin d’année 2016. Nous reprenons donc la main avec une appellation que nous aimons beaucoup, le Bas Armagnac. Et, juste pour le plaisir, on en ouvre un de notre année de naissance à tous les deux.

Private Whisky Society

Ce Bas Armagnac est plus précisément produit par la maison Yvan Auban avec la récolte 1985. Il a été vieilli jusqu’à embouteillage en 2016. L’avantage de l’appellation Bas Armagnac est qu’elle laisse plus de liberté par rapport au cahier des charges ultra verrouillé du Cognac.

L’avantage de cet inconvénient, c’est que s’est maintenue la diversité de l’armagnac, grâce au nombre important de petits producteurs commercialisant directement leurs eaux-de-vie. Entre la spécificité d’un terroir, le savoir-faire particulier d’un distillateur, les différences entre les chais de vieillissement, cette diversité s’est maintenue sans se perdre dans les assemblages et produits uniformes.

Au nez on retrouve immédiatement une jolie note de bois brulé associé à de belles épices. Un peu de cannelle, un peu de cumin, un soupçon de clou de girofle, tout en équilibre les unes par rapport aux autres. On retrouve aussi un peu de tabac, qui tend vers le cuir quelques instants après. Le fruit se fait ensuite une place avec de la prune et du raisin bien sucré.

En bouche on entre dans un autre monde. Tout commence sur les oranges amères et le poivre. Les épices du nez reprennent le pouvoir alors que la prune se tient maintenant légèrement en retrait. Le raisin bien juteux et sucré a quant à lui prix du poids. Le cuir revient à la charge mais est emporté dans le torrent de tabac qui clos le bal.

la finale est longue, sur les épices, la prune, le tabac et les oranges amères.

L’avis de Private Whisky Society

Bon et bien on à affaire à quelque chose de vraiment très très bien fait ici. Bel équilibre, belle structure, l’embouteillage à 43% qui envoie par rapport à ses petits copains « seulement » à 40%, là on adore. Et, certes aucune comparaison avec le whisky n’est possible, mais à 90€ la bouteille d’eau de vie de 31 ans, ça fait un cadeau exceptionnel à tout amateur de spiritueux. On a adoré, tout simplement.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.