Associations Whiskies et Cigares

Les Cigares font souvent bon ménage avec le whisky, à condition d’avoir choisi la bonne bouteille avec le bon cigare. Apprenez tout sur les accords entre ces deux monstres sacrés.

La dégustation de cigare a toujours été associée aux alcools. Cognac, Armagnac, Rhum histoire de rester dans l’ambiance cubaine, beaucoup d’accords ont été faits. Mais il en est un, certes plus récent, qui tend à prendre le pas sur les autres. Vous l’aurez deviné, c’est le whisky.

Les différents cigares

Il existe une multitude de cigares différents. Autant quand on parle de tabac que de taille. Bien évidemment, les plus réputés sont les tabacs cubains de La Havane, terreux et boisés mais il en existe d’autres. La République Dominicaine produit des tabacs plus légers et floraux, le Mexique des tabacs plus consistants et très puissants. D’autres pays sont encore spécialisés dans les tabacs qui serviront à la « cape » du cigare, les feuilles qui le recouvrent pour garantir son intégrité, tels le Cameroun ou les USA.

Mais comment fabrique-t-on un cigare ? Pour commencer, il faut se pencher sur sa production. Les meilleurs sont bien sur faits main et sont ornés de la mention « hecho totalmente a mano. » Ensuite il y a le Torcedor, ouvrier qui va assembler les tabacs à l’aide d’un pot de résine, d’un couteau dit « Chaveta » à la lame large et courbée, et d’une guillotine. Il n’est pas rare que ces orfèvres du tabac utilisent plusieurs origines différentes afin de trouver l’accord parfait. Un peu comme un master blender chercherait dans son chai les fûts pour sortir l’assemblage parfait.

Private Whisky Society

Un exemple de Chaveta ©fairtradetobacco.com

La taille importe également beaucoup, on la nomme « module » quand on parle de cigares. La longueur impacte bien sur la durée du cigare, mais sa largeur est proportionnelle à sa palette aromatique. Le plus fumé est le Corona, de 14cm de long pour 1,7cm de large. Il est un peu le passe partout du cigare et se consomme en toutes occasions. Il existe une multitude d’autres modules, les marques créant parfois les leurs rien que pour une de leurs références.

Private Whisky Society

Une guillotine à cigares ©CDiscount.com

La dégustation d’un cigare, comme pour un whisky, commence par la vue. Autant la couleur de la cape (la feuille externe qui enrobe le cigare et garantit sa tenue) ne vous informera pas sur la qualité globale du cigare, autant la qualité de son collage et de son assemblage vous permettra de déterminer la qualité de sa fabrication, et donc l’implication que met la marque à les fabriquer. Après l’avoir guillotiné, pensez à tester son goût à froid, ce qui vous donnera une bonne idée du résultat final. L’allumage se fait avec une allumette en bois, dont on aura attendu qu’elle libère son combustible afin de ne pas entacher la dégustation, et par le pied du cigare. La fumée ne s’inhale pas, elle se mâche si le cigare a beaucoup de corps. On entre ensuite dans le premier tiers du cigare appelé le « foin ». Il est suivi du deuxième tiers, le « divin » puis par le dernier, le « purin ». Chaque nom illustre bien la qualité de la fumée produite par chaque partie. Les cigares s’éteigne seuls et font des cendres très compactes. La tenue de la cendre est d’ailleurs garante de la qualité de production.

L’accord whisky et cigare

Avec des cigares légers, on a tendance à favoriser le bourbon du fait du mariage entre les notes bois et de vanille qui se fondent aussi bien sur un cubain qu’un dominicain. Pour les whiskies tourbés, notamment sur Islay, la tourbe apporte ses nuances à la fumée du cigare et les notes salines de certains révèlent les saveurs. Attention cependant à la tourbe qui en fonction de sa puissance peut masquer les arômes les plus délicats. L’alliance souvent plébiscitée est celle qui se fait avec les whiskies en fût de sherry, leurs arômes de fruits secs et de fruits à coques se mariant magnifiquement avec la plupart des cigares. Les plus vieux sherry, empreints de cire et de rancio font aussi merveille. Les Lowlands et whiskies irlandais, plus fins et doux, se consommeront quant à eux plus avec des cigares légers et sucrés.

Au final, il existe des standards, mais le plus important est encore le votre. N’hésitez pas à tenter des mariages plus exotiques ou très contrastants afin de découvrir de nouveaux mariages. La seule vérité, est encore celle de votre bouche. Autant que pour les single malts nous vous invitons à sortir des sentiers battus et à découvrir par vous-même ce que vous aimez le plus.

Découvrez nos conseils d’associations de whiskies et de cigares

Scotch whisky et cigares

Notre sélection d’associations de Scotch whiskies et de cigares.

Bourbon whiskey et cigares

Notre sélection d’associations de Bourbon whiskey et de cigares.

Whiskies du monde et cigares

Notre sélection d’associations de whiskies du Monde et de cigares.

  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.