Private Whisky Society
Private Whisky Society
Private Whisky Society
Private Whisky Society

Connue pour ses belles montagnes enneigées, ses paisibles forêts et ses larges paysages verts- C’est sans surprise que la Nouvelle-Zélande a l’eau et l’air le plus pur au monde.

De par ses exceptionnelles ressources naturelles et de son histoire de la distillation, la Nouvelle-Zélande est le parfait endroit pour produire un whisky de classe mondiale.

En effet, l’île au Sud de la Nouvelle-Zélande a une longue histoire dans le domaine de la distillation qui remonte aux premiers colons écossais dans les années 1830. Cependant, la montée du mouvement de modération au tournant du 20e siècles a interrompu une grande partie de l’industrie et particulièrement au Sud de l’île (bien que la Nouvelle-Zélande n’a jamais adopté la prohibition universelle, il y avait un grand nombre de contés sec).
De plus, comme une sobriété modérée prévaut, la distillation limitée a commencé à refaire surface, un des exemples les plus connus était la distillerie de Willowbank qui a commencé à fonctionner à Dunedin – il fût nommé comme étant “l’Edinburgh du Sud”-en 1974. Willowbank fût par la suite reprise dans les années 1980 par Seagrams qui continua à produire sur le site jusqu’au moment où la distillerie fût vendue à Fosters à la fin des années 1990.

Les distilleries de whisky en Nouvelle-Zélande produisent à la fois des singles malts et des blended whiskies, et ces uniques et fabuleux whiskies ont commencé à attirer l’attention autour du globe…. Surveillez ce lieu et envisagez un voyage en Nouvelle-Zélande pour déguster quelques merveilles liquides.

Private Whisky Society
Private Whisky Society

Il y a des distilleries françaises des Alpes à la Corse. La France est le centre du monde du whisky : il n’existe pas d’autre pays qui boit plus de whisky. De plus, les producteurs de whiskies font pour la plupart d’entre eux quelque chose d’unique – en quelque sorte quelque chose de Français. Mondialement reconnus pour sa fine cuisine et ses boissons, les Français ont un long passif en ce qui concerne la production de produits de qualité et pour notre plus grand plaisir des sens. Les Français ont aussi un passif concernant la distillation de spiritueux et ils produisent désormais des whiskies uniques au monde en utilisant des procédés innovants.

Entre la qualité de l’orge et des grains français facilement utilisables, les températures propices à la maturation du whisky et une richesse d’expertise au niveau de la distillation, il n’est pas étonnant que les Français aient dirigé leur passion et leur talent dans la production de whisky.

La France produit sans doute certains des vins les plus fins et reconnus au monde et cela présente une réelle opportunité pour les producteurs de whisky français car l’obtention des fûts est plus facile.

Les producteurs de whisky français ont embrassé cette opportunité et ont obtenu d’incroyables résultats durant la maturation dans les fûts qui étaient auparavant destinés au vieillissement d’une variété de vins qui inclut vins rouges, blancs, doux, secs et fortifiés.

La France accueille désormais plus de 30 distilleries devenant ainsi une destination incontournable pour les maniaques de malt à travers le monde et une occasion parfaite d’ajouter quelques visites de distillerie de Cognac/Armagnac/Calvados/AnyOtherFrenchSpirit à votre itinéraire.

Private Whisky Society
Private Whisky Society
Private Whisky Society

Les Islandais adorent boire un verre, et pourtant l’Islande a un passé mouvementé avec l’alcool. Les choses ont changé si bien qu’un groupe d’Islandais sont sur le point de faire une percée dans le monde du whisky.

2 distilleries à surveiller: Eimverk Distilleryro (qui produisent Floki) & Thoran.

Selon Whisky Advocate, un tour de la distillerie d’Eimverk montre qu’ils travaillent avec amour. Du refroidisseur de lait transformé en cuve de fermantation à l’alambic fait maison(nommée Elizabeth après leur grand-mère). L’ensemble des opérations a lieu dans une pièce pas plus grande qu’un grand garage. Ils stockent leurs fûts hors du site dans la campagne islandaise. Ils produisent actuellement près de 30 000 litres par an avec la capacité de doublé ça. Toutes les 3 semaines, le processus est remplacé pour faire un batch de Gin en utilisant encore une fois seulement des produits locaux. Quand on leur demande comment ils ont appris à faire du whisky. Ils rigolent tous les deux en disant “Youtube” !

Ils ont cependant des années d’expérience dans le brassage maison de leur propre bière et rien que ça est très important, ils ont l’esprit islandais d’aventurier. C’est donc normal que leur single malt porte le nom d’un des premiers explorateurs de l’Islande Hrafna-Flóki (Floki des ravens) Floki pour les intimes.

Si vous aviez besoin d’une autre excuse pour visiter la terre de glace et du feu, vous l’avez maintenant trouvé !

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.