Orange connexion

Tormore est une distillerie dont les embouteillages officiels sont assez rares. Le dernier en date était sorti en 2000, un 15 ans d’âge devenu assez difficile à trouver. Mais il semblerait que ce temps soit révolu. En effet, leur dernière expression en embouteillage officiel semble être produite pour être vendue en série. Tour d’horizon de ce 16 ans d’âge de la première distillerie du 20ème siècle.

Private Whisky Society

Bâtie en 1958 pour fournir une base de single malt au blend Long John, Tormore est la première distillerie à avoir été construite au 20ème siècle. Le célèbre architecte Sir Albert Richardson réussit tellement bien ses bâtiments qu’ils sont aujourd’hui des monuments protégés. Elle fut construite par Long John International pour fournir la base de single malt au blend du même nom. Elle est désormais contrôlée par Chivas Brothers, et donc par Pernod Ricard.

La distillerie a eu du mal à se faire connaitre. Pour comprendre cela, il faut revenir un peu en arrière. Dans les années 80, Les embouteillages, officiels comme indépendants, étaient rares et, en général, de très belle facture. La décennie suivante fut marquée par l’arrivée d’un embouteillage officiel vieux de 10 ans. Par la suite un 15 ans sortit en 2000 puis un 12 ans en 2003, mais c’est bien une version 16 ans à 48% qui est devenu l’étendard de la marque.

Au nez, ce sont les arômes maltés et boisés qui dominent. De l’épice avec un peu de poivre et de cannelle, des notes de fruits frais avec de la poire, provenant du malt et une vanille mélangée à un peu de biscuit et de belles oranges.

En bouche la cannelle et le poivre sont les premiers à se montrer. Ils sont vite suivis par des notes fruitées, de la pomme puis des agrumes avec une belle touche d’orange. Des fruits plus exotiques apparaissent par la suite, du melon et peut être même du kiwi.

La finale est longue et chaleureuse. On retrouve la cannelle et la vanille du nez avec quelques notes maltées.

L’avis de Private Whisky Society

Un whisky qui magnifie le classicisme. Le mélange de fraicheur des fruits et de chaleur des épices produit un bel effet en bouche. Il offre un boisé qui plaira aux amateurs du style. Une bouteille à avoir dans son bar pour un classique du genre sur une distillerie méconnue à tort (more).

Private Whisky Society

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.