Une peu de recyclage avec votre whisky ?

C’est un rapport sans ambigüité qui vient d’être rendu par Zero Waste Scotland (ZWS), organisme chargé de s’occuper de la réutilisation des déchets divers en source d’énergie. L’économie écossaise pourrait en effet tirer plus de 272 millions de livres sterling, soit environ 384 millions d’euros, si les déchets des distilleries étaient mieux utilisés. Et comme ZWS travaille également dans l’optimisation de l’usage d’eau, il n’y a plus aucune raison pour qu’on ne les écoute pas.

Private Whisky Society

Après avoir réuni statistiques publiques et interviews de différents acteurs du secteur, ZWS a découvert que les déchets de distilleries avaient une vraie valeur économique. Plus de 4 millions de tonnes de déchets organiques et dérivés sont produits par l’industrie du whisky chaque année. Ils ont par la suite imaginé de nombreux moyens de les réutiliser pour booster l’économie.

Leurs suggestions incluent de nombreuses applications pour les déchets de fermentation et de distillation « Des bio carburants, de la nourriture pour le bétail ou la pisciculture ou encore des engrais ». On peut également en extraire d’importe sources de protéines et les copeaux de cuivre détachés peuvent être refondus.

Iain Gulland, directeur de ZWS, a déclaré au magazine Resource « Notre dernier rapport démontre l’énorme potentiel concernant des secteurs clés qui pourraient profiter de cette économie circulaire, particulièrement en réutilisant mieux leur déchets au lieu de s’en débarrasser. »

ZWS se préoccupe maintenant d’aider l’industrie chimique et agricole à ce que ces dernières puissent s’adapter et profiter de cette nouvelle manne financière. Elle adapte les structures, crée des emplois et débloque les problèmes afin que l’Ecosse entière puisse développer son économie.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age