La Martinique coté artisanal

Le rhum martiniquais est une référence dans le monde des spiritueux. Rhum des Antilles françaises, donc plus léger que ses homologues des caraïbes anglaises, le rhum JM est loin d’être le plus connu de son ile, derrière le géant Clément. Mais ne vous y trompez pas, entièrement produits de manière artisanale, comme il y a plusieurs dizaines d’années, le Rhum JM est certainement celui qui se rapproche le plus de ce que nos amis pirates buvaient à leur époque.

Private Whisky Society

Tenue par les Héritiers de la famille Crassous de Médeuil, la distillerie JM a un trésor caché : son savoir faire ancestrale. Réfractaires à trop de modernisation, leurs techniques et outils de distillation sont restés inchangés depuis 1914 et le rachat de la rhumerie par la famille.

Private Whisky Society

Les seules machines modernes étant celles qui récoltent la canne à sucre, produite par la rhumerie sur ses terres. Le rhum JM n’est distillé qu’à 72% pour conserver un maximum d’arômes. Les fûts sont bousinés à la main dans la cour de Fonds-Préville avec des torches et un peu d’huile de coude à un niveau très élevé.

Private Whisky Society

La machine à vapeur qui fait tourner le moulin de JM

Toutes les étapes depuis la récolte de la canne jusqu’à l’embouteillage sont faits à la distillerie afin d’assurer un maximum de contrôle sur la qualité du produit final. La petite rhumerie de Macouba a de beaux jours devant elle !

Le nez est très doux et invite à aller plus loin immédiatement, il faudra savoir se retenir ! On retrouve du sucre demerara et du miel. Des dattes bien sucrées s’insèrent et un coté empyreumatique se fait entendre.

En bouche la canne à sucre est présente mais juste ce qu’il faut, bien maitrisée par le boisé des fûts. Ce travail sur le bois a rendu ce JM un peu sec, mais rien de grave. On retrouve ensuite caramel et cannelle, avec un peu du miel du nez. C’est ensuite des notes chocolatées et de café qui nous surprennent. Très certainement en provenance du très (très) fort bousinage.

La finale est moyennement longue, sur les oranges, le chocolat/café. Un peu de canne à sucre et les dattes font également leur retour.

L’avis de Private Whisky Society

Très certainement le rhum le plus facile à boire que l’on a croisé, hormis ceux auxquels on ajoute du sucre pendant l’assemblage, ce qui est pour nous un sacrilège. Aussi beau au nez qu’en bouche il est vraiment difficile de refermer la bouteille. Un Rhum pour tous, tellement il est agréable et facile d’accès. Une perle que l’on recommande chaudement, achetez les yeux fermés.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.