Nouvelle distillerie à l’accent frenchie en vue

Bon avant qu’il y ait méprise, on parle bien de l’alliance historique entre la France et l’Ecosse, pas de la chaine internationale de bars. Pourquoi on vous parle de cette alliance? pas pour taquiner les anglais, sport national de l’époque, mais bien pour annoncer l’arrivée future d’une distillerie à l’accent français dans les highlands.

Private Whisky Society

Tout a commencé à l’abbaye de Lindores, fondée par les moines de Tiron, une joyeuse bande de frenchies, au 12ème siècle. C’est à cet endroit, en 1494 que l’on trouve la première trace écrite de production de whisky. Une facture de malt pour la production d’aqua vitae pour le roi James IV (Uisce beatha) acheté par un des moines de Tiron, Friar John Cor. Une vraie remontée dans le temps et dans l’histoire du whisky.

Cette distillerie sera construite sur les ruines d’une ferme vieille de 200 ans, proche de l’ancienne abbaye aujourd’hui en ruines, et construite à l’époque avec ses pierres. Sa démolition a démarré et les vieilles pierres sont précautionneusement mise de coté pour être réinstallées dans la future distillerie.

L’orge qui servira à la production viendra (au moins en partie) de champs situés à proximité de l’abbaye, la où les moines la cultivait déjà à l’époque. Oui, seul le maltage était sous traité. La première sortie de leur whisky en boutique est prévue pour 2023. Il va falloir attendre un peu.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.