Le roi du nord

Aujourd’hui nous partons pour le nord des mainlands écossais. Tellement au nord que même un Stark n’aurait pas renié cette distillerie. Dernier bastion du whisky avant les orcades, la distillerie Pulteney, car seul son whisky porte le « old » est mondialement connue pour son profil maritime et particulièrement iodé, testons sa version 12 ans, porte étendard de la marque. Attention cependant aux 40% qui ont déjà massacré beaucoup de whiskies pavés de bonnes intentions.

Private Whisky Society

Que dire d’Old Pulteney, à part que son profil est si unique et inimitable qu’un passionné (ou un fou volant, au choix) a fait 1000 miles en avion pour aller chercher son nectar préféré, l’article sur ce fan à lire ici. Définitivement maritime, le profil est en lien avec l’histoire de la distillerie. Car après la construction de la distillerie, le village où elle était située n’était pas relié au réseau routier et l’approvisionnement se faisait par le port, d’où la présence d’un navire sur la boite. Mais trêve de bavardages, passons à la dégustation.

Au nez c’est d’abord quelques sensations florales qui nous parviennent, juste avant que le malt ne reprenne le dessus. Il développe ensuite des notes de poire et de vanille, puis c’est les embruns qui viennent vous secouer avec une fraicheur maritime inégalée pour nous. Il termine sur des notes de vieux bois.

En bouche ce sont les poires et les notes maltées qui reviennent les premières. Le vieux bois est toujours là mais est atténué par un peu de miel et, surtout, le caractère marin avec de l’iode et des embruns. Elle se fait ensuite saline avec un soupçon de caramel.

La finale est plutôt longue, avec un retour des notes florales, maritimes et des poires.

L’avis de rivate Whisky Society

Effectivement, le profil est inimitable. Frais, légèrement acide, floral et tellement maritime, on a un vrai Highland de caractère. Pas, ou peu, de faiblesse au nez ou en bouche avec les 40% et un whisky simple et efficace, que demander de plus ? Un rapport qualité prix excellent ? ça tombe bien la quille est à 40 euros. AVec autant d’avantages pourquoi s’en priver ?

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.