Une sélection pour toute la famille

En cette période de noël, Private Whisky Society vous offre sa sélection. A deux semaines de l’anniversaire de notre ami Jesus nous vous donnons quelques idées pour vos cadeaux avec une petite touche d’humour pour fêter ça !

Private Whisky Society vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année 2014.

La bouteille pour Papa Bernard

Papa Bernard est un spécialiste du whisky. Du coup, on va vous aider à l’impressionner. Et sans pour autant vous ruiner. J’ai dit sans vous ruiner, pas sans investir un minimum. Nous avons sélectionné pour lui le Inchmurrin 21 ans 1998, 58,1% de Signatory Vintage. Ce whisky de la distillerie Loch Lomond dans les Highlands a du caractère, des notes herbacées marquées par la lavande, fruitées et épicées. Vendu dans une magnifique boite en métal noire, il est disponible pour environ 100 euros suivant les distributeurs. Et si papa Bernard est sceptique, dites lui que la distillerie qui le produit est la préférée du Capitaine Haddock. Et là c’est gagné !

Private Whisky Society

La bouteille pour Tonton René

Tonton René a beaucoup voyagé dans sa vie. Son foie aussi. Sa passion a fait qu’il sait apprécier tout alcool qui se respecte. Il y a eu ce voyage au Japon il y a dix ans qui lui a fait aimer le whisky. Et où il a agressé un arbre après avoir visité une cinquième distillerie en une seule journée, mais on n’en reparle plus trop à table… En bref, Tonton René aime beaucoup le whisky mais s’y connait moins que papa Bernard. Pour René, nous avons sélectionné ce Clynelish 17 ans 1997 46% de la collection un-chill filtered de Signatory. Un whisky fruité et très doux en bouche parfait pour les gens qui s’y connaissent un peu mais ont envie d’aller plus loin. Il est vendu dans un tube en métal aux alentours de 60 euros.

Private Whisky Society

La bouteille pour Pascal, le grand frère

Pascal aime bien le whisky. Quand il s’appelle JB ou clan campbell avec du coca dedans. Il est temps de montrer à Pascal qu’après avoir éduqué les jeunes de toute la France, le coca est de trop dans son verre. Rien de mieux quand on a passé la journée avec un cas soci… euh, un jeune à problème qu’un bon whisky dans un Glencairn. Pour Pascal qui est débutant, nous avons choisi le Singleton 12 ans, un classique trouvable en grande surface. Riche, onctueux et bien équilibré, il est très facile à boire et parfait pour un débutant. Vous trouverez cette bouteille pour un peu plus de 20 euros.

Private Whisky Society

La bouteille pour maman Marina

Avant, maman Marina n’aimait pas le whisky. Mais grâce au bar de papa Bernard, elle a compris ce qu’elle ratait et s’est mise à aimer ça. Et le fait qu’elle vous parle de whisky qui sent la boue et la pharmacie quand vous lui tendez un bon tourbé vous donne un bon indice sur ce qu’il ne faut pas acheter. Ca vous donne aussi des envies de meurtre mais ça, c’est à vous de le gérer. Alors pour maman Marina Private Whisky Society a choisi un whisky authentique et chaleureux, le Glendronach Revival 15 ans. Un Sherry tout en chaleur et en caractère sur les fruits sec et le chocolat qui la fera fondre. Ce magnifique sherry matured est disponible pour un peu moins de 70 euros sur whisky.fr ou à la maison du whisky à Paris, les seuls distributeurs en France.

Private Whisky Society

La bouteille pour Papy Fernand

Papy Fernand est un bon papy. Elevé à la prune du bouilleur de cru du village, il aime aussi beaucoup le whisky. Et comme à son âge, les artères supportent mal les 60% qu’il buvait à l’époque, la tourbe lui permet de mettre du corps dans son whisky. La façon dont on la récolte lui rappelle le labour des champs avec son père. Ca lui rappelle aussi le fond de cognac qu’on mettait dans son biberon les soirs où il était trop excité. Donc, pour la mémoire de papy Fernand, nous avons choisi ce Benriach Septendecim. Onctueux et herbacé avec une tourbe bien huileuse, il est à la fois frais et corsé. Tout ce qu’il faut pour le palais de papy Fernand. La bouteille est disponible aux alentours de 75 euros.

Private Whisky Society

La bouteille pour cousin William

Cousin William est un peu l’atypique de la famille. Déjà, il est roux. Ensuite sa passion pour les philosophes Hongrois du 18ème siècle en fait le parfait candidat pour un diner un mercredi soir… Mais bon, il a beau être un peu spécial, on l’aime quand même le cousin William. Déjà parce qu’il a un cœur en or. Mais, avouons le, surtout parce que chez lui vous gouttez toujours des whiskies auxquels vous n’auriez jamais pensé goutter. Et oui, on peut faire vieillir un whisky dans n’importe quel fût, même le plus inattendu. Pour cousin William Private Whisky Society a choisi un Edradour Port Wood, vieilli en ex fût de vin de porto. Ce whisky gourmand et vif, vanillé et empreint de porto ravira cousin William. Disponible pour environ 70 euros.

Private Whisky Society

La Bouteille pour Karine, la grande sœur

Karine, c’est votre grande sœur adorée, un peu votre deuxième maman. Elle changeait vos couches et quand ca allait pas, elle vous réconfortait comme maman Marina. Mais Karine c’est pas une fille comme les autres. Le dernier à lui avoir fait une queue de poisson sur la route a fini avec ses parties au fond de la gorge. Ca tombe bien, ca lui a fait un bon échauffement pour son combat contre Nadine Morano. KO en 25 secondes, Nadine aura besoin de son dentiste avant son prochain meeting… Pour Karine qui a besoin de se détendre un peu, un mélange de force et de finesse, le Chichibu 2013 peated. Ses 60 ppm sont bien accompagnées par un vieillissement en futs de bourbon et porto qui l’adoucissent à merveille. Environ 130 euros chez beaucoup de distributeurs. Et pour les budgets moindres, pensez au Taketsuru unaged, 45 euros, moins tourbé mais plus rond.

Chichibu

La bouteille pour tata Rachelle

Que dire de tata Rachelle. C’est… tata Rachelle. Elle sent trop fort le parfum et pourrait affronter Mr T dans un combat de bling bling. D’ailleurs l’année dernière tonton René l’a confondue avec le sapin à force qu’elle brille de partout. Mais ses blagues quand elle a un peu trop bu vous font toujours autant rire et sous son fond de teint, enfin sous la 3ème couche, c’est une tata extraordinaire. Et Avec tonton René comme prof, elle aime le whisky. Pour tata Rachelle, qui aime le whisky et les belles choses, Private Whisky Society a sélectionné le Hibiki 12 ans, blend japonais tout en douceur et très fruité. Sa bouteille magnifique rappellera à Tata Rachelle ses anciennes bouteilles de parfum haut de gamme. Disponible dans deux tailles différentes, 70cl et 50 cl aux environs de 60 et 50 euros.

Private Whisky Society

La bouteille pour Cyrille, le petit frère

Cyrille c’est un peu l’exemple de la famille. De bonnes études, une copine avec qui il est en couple depuis plusieurs années, un bon boulot. Le seul problème c’est que pour vous, il pourrait s’amuser un peu plus à son âge. C’est qu’avec votre copine qui est toujours en « période d’essai » au bout de 8 mois, vous n’avez pas vraiment la même vie. Et les parents ont fini par se résoudre à miser sur Cyrille pour leur descendance. On va donc réconcilier la fratrie en offrant à Cyrille un whisky qui lui permettra d’être sérieux et de s’amuser en même temps. Le bourbon Buffalo Trace est la pour ca. Assez bon pour être bu seul, il pourra l’allonger avec du coca les soirs où Cyrille voudra rester sage. Une bouteille à 30 euros sur des notes vanillées et caramélisées qui accompagnent ces whiskies américain très faciles à boire.

Private Whisky Society

La bouteille pour cousine Sandy

Cousine Sandy est une fille bien de sa génération. Elle sort un peu trop au goût de ses parents. Elle a réussi à ne pas tomber dans l’alcoolisme généralisé de sa génération mais avant de sortir en boite avec ses copines elle aime bien boire un coup. Et comme cousine Sandy se prend pour Paris Hilton avec ses jupes qui cachent à peine sa salle de jeux, elle boit des « cocktails ». Malheureusement sa définition du cocktail s’arrête généralement au rhum-orange-grenadine. Pas très « Paris » tout ca… Pour lui faire comprendre son erreur, nous avons choisi pour elle un whiskey. Oui, avec un e, il est américain. Le Rittenhouse 100 proof, rye whiskey, lui permettra de boire des Manhattan, Sazerac et Bulleit comme toutes les filles à papa américaines qu’elle voit dans ses séries. Et si vous êtes sympa, vous lui offrirez même le bitter qui va avec. Le Rittenhouse 100 proof est disponible autour de 35 euros.

Private Whisky Society

Pour en savoir plus sur nos cours de dégustation à domicile ou sur nos tarifs suivez les liens ou bien contactez nous.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.