Signatory révèle une face cachée de Mortlach

Mortlach est l’une des distilleries du Speyside qui ne pratique quasiment pas l’embouteillage officiel, en tout cas plus depuis les série Rare Malts ou Flora and Fauna des années 90. Et à vrai dire on se demande comment Diageo, le propriétaire, ne s’est pas encore rendu compte du bijou qu’il avait sous la main. Mais certains, dont Signatory Vintage, ont su mettre en valeur cette distillerie aux tecnhiques si particulières.

Private Whisky Society

Créée à Dufftown, épicentre du Speyside, en 1823, elle fut la toute première à choisir la petite ville pour s’installer, plus de quarante ans avant la seconde, Glenfiddich. Petite particularité, Mortlach possède une voie ferrée privée qui la relie à la gare de Dufftown afin de simplifier et d’accélérer la logistique de la distillerie. Ils furent installés en 1897 par George Cowie Junior, dont le père, précédent propriétaire de la distillerie, avant travaillé pour une compagnie de chemin de fer.

Mortlach pratique une technique de distillation particulière, la double distillation et demie. Après le passage dans le wash still, le distillat est transféré dans le spirit still où il est redistillé. Lors de cette deuxième distillation, les têtes et queues (premières et dernières heures de la distillation) ne sont pas utilisées, contenant trop de méthanol, trop d’impuretés ou pas assez d’alcool. Chez Mortlach, Ces têtes et queues sont redistillées afin de donner plus de corps et de complexité au whisky. Voyons donc maintenant comment Signatory a su enrichir ce distillat ou le malt et les fleurs jouent ensemble pour notre plus grand plaisir.

Au nez, l’attaque est gourmande, sur le toffee et la crème de marrons et quelques notes florales. On trouvera ensuite un fruité en deux phases avec des fruits confits, prunes et agrumes sous la forme d’oranges dans un premier temps. Viennent ensuite les fruits secs, pruneaux et dates. Tout ce fruité est magnifiquement enrobés de notes épicées avec du gingembre et des baies roses. Un peu d’eau libèrera les notes maltées assez sèches, marque de fabrique de Mortlach.

La bouche est très riche, avec un début en fanfare sur le rancio et les fruits secs inhérents au sherry. Des abricots, des figues, des dates, beaucoup de gourmandise dans cette bouche. Une note saline s’installe ensuite et amène avec elle des notes de fruits plus doux, un peu de banane. La fin de bouche est tenue par une note animale de tabac très prononcée, qui évoque à certains des notes de fumée.

La finale est extrêmement belle et complexe. Elle démarre par les fameuses notes maltées de Mortlach, immédiatement suivies par du caramel et des épices plus douces. Quelques citrons et une note de chocolat viennent clore le bal.

L’avis de Private Whisky Society

Un whisky magnifique, mais assez loin de ce que Mortlach propose habituellement, notamment chez Gordon & MacPhail. Le distillat a quelque peu perdu en profondeur mais a en contrepartie gagné du corps et du caractère. Un magnifique exercice de style de la part de Signatory Vintage, avec un whisky corsé mais gourmand.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.