Private Whisky Society

Le père du whisky japonais

20/06/1894 – 29/08/1979
Né à Takehara, Préfecture d’Hiroshima
Créateur de la distillerie Yamazaki
Fondateur de Nikka

Masataka Taketsuru est né le 20 juin 1894 à Takehara, près d’Hiroshima. Il hérite dès sa naissance d’un passif vis-à-vis des spiritueux, sa famille possédant une entreprise fabriquant du saké depuis 1733. Cette entreprise est d’ailleurs toujours en activité.

Il est chimiste de formation, avec une spécialité en chimie organique, qu’il étudiera d’ailleurs également lors e son passage en Ecosse. Il a d’ailleurs choisi la chimie pour améliorer la production de saké de l’entreprise familiale et, plus tard, en prendre les rennes. Chose qu’il ne fera jamais.

Private Whisky Society

L’université de Glasgow

C’est d’ailleurs durant ses études, lors de contacts avec le monde entrepreneurial japonais, qu’il découvre le whisky et y prend goût. Dès lors, lorsqu’on lui proposa d’aller étudier la chimie à l’université de Glasgow, il n’hésita pas une seconde. Il partit donc seul pour les iles britanniques et devint l’élève du professeur Thomas Stewart Patterson, doyen de l’université. Son voyage fut en partie « parainé » par une entreprise d’Osaka, la Settsu Shuzo, qui souhaitait produire du whisky et l’avait repéré.

Il profita bien entendu de son voyage pour découvrir le fonctionnement d’une distillerie et étudia donc leur mode de fabrication chez Longmorn et Hazelburn, entre autres. Il y apprit directement des ouvriers écossais la fabrication du whisky ainsi que le blending. Il deviendra d’ailleurs master blender plus tard.

Private Whisky Society

Rita Taketsuru en Kimono

Mais Masataka ne trouva pas que du whisky en Ecosse. Vivant chez l’Habitant, il y rencontra Jessie Roberta Cowan, plus connue sous le nom de Rita. Ils tombent amoureux et se marient en janvier 1920. La famille de Masataka s’opposa farouchement au mariage, mais rien n’y fit, les deux tourtereaux étaient désormais liés. Ils s’installèrent à Campbeltown, ce qui permit à Mr Taketsuru de travailler à Hazelburn.

Private Whisky Society

Yamazaki, première création de Masataka Taketsuru

En Novembre de la même année, ils rentrent au Japon pour que Masataka puisse reprendre son rôle au sein de la Settsu Shuzo. Ce fut malheureusement la douche froide, car les plans avaient visiblement changé et la production de whisky n’était plus à l’ordre du jour. Il quitta alors l’entreprise en 1922 et s’engagea avec la Kotobukiya Drinks de Shinjiro Torii l’année suivante. Cette entreprise est aujourd’hui connue sous le nom de Suntory. Il travailla sur ses plans et, en 1923, Yamazaki était née. Il y travailla, la développa, mais dans son esprit il souhaitait devenir indépendant. Il quitta Kotobukiya en 1934 pour fonder sa propre entreprise.

Private Whisky Society

Masataka savait que le vieillissement du whisky était en grande partie une question de climat. Il chercha donc sur la carte du Japon un endroit propice et finit par choisir le nord d’Hokkaido pour y créer la Dai Nippon Kaju dans la ville de Yoichi. Son climat et la présence des tourbières d’Hishikari à proximité furent des éléments décisifs dans son choix. Il y fonda la distillerie éponyme. La production démarra en 1936, et ne fut donc commercialisable qu’en 1939. Entretemps, la distillerie s’était transformée en productrice temporaire de jus et liqueurs à base de pomme afin de payer les ouvriers.

En 1952, la société se développe. Elle prend le nom de Nikka, diminutif de Nippon Kaju. Puis en 1969 Miyagikyo est construite à Sendai. La société se développa jusqu’à la mort de Masataka Taketsuru en 1979 avant que son fils, Takeshi, ne lui succède.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.