Comme quoi en Suède, il n’y a pas qu’Ikea

Et oui la Suède n’est pas que le pays des meubles à monter soi même, c’est aussi un pays de whisky depuis plusieurs années. Car en 1998, après s’être demandé pourquoi il n’y avait pas de distillerie de whisky dans leur pays, qui n’est pas vraiment un historique du milieu, ils décidèrent tout simplement de créer la leur. Mackmyra était née et allait se faire un malin plaisir de nous prouver que le terroir suédois convient parfaitement à la fabrication de whisky.

Private Whisky Society

Depuis les premières gouttes distillées en 1999, Mackmyra a fait pas mal de chemin. Elle a même donné des idées, notamment à Smögen, Box et Spirit of Hven. Distillerie désormais mondialement reconnue et récompensée, ce ne fut pas toujours le cas, les premiers embouteillages n’avaient pas marqué les mémoires. Mais depuis ils ont apprit à utiliser les merveilles qu’offraient le terroir de leur pays, comme leur eau pure provenant des montagnes non loin de la distillerie, le chêne suédois ou l’orge local.

Le chêne local, soumit au rude climat suédois, donne d’après les managers « plus de caractère au whisky ». Le ton serai plus épicé avec une douceur « faisant penser à du sucre caramélisé ». Quant à l’orge, Mackmyra nous dit qu’il développe une douceur rendant leur whisky « plus suave et gourmand ». Voyons s’ils disent vrai avec ce Mackmyra Moment Bärnsten, dont le nom signifie « ambre » en suédois, à la triple maturation en fûts de bourbon, de vin de bordeaux et de mélange suédois de baies macérées.

Au nez, atypique prend immédiatement plus de sens avec ce whisky. On est surpris par une vague de gourmandise rarement rencontrée dans un whisky. De douces notes de vanille, des fruits rouges avec des cerises et une pointe de caramel. Une note plus acide de vin vient ensuite équilibrer à merveille ce nez accompagné d’un peu d’animosité avec une touche de cuir.

En bouche on retrouve immédiatement cette douceur avec la vanille à l’attaque, comme au nez. Les cerises sont devenues framboises et des fruits de la passion apparaissent peu à peu. C’est ensuite au fût de prendre les choses en mains avec un peu de cannelle sucrée et surtout une note de chêne toasté, prenante au début et qui s’estompe petit à petit. Une légère note florale vous accompagne également tout au long de la dégustation.

La finale est longue, avec des notes de chêne toasté, de pamplemousse et de fruits séchés.

L’avis de Private Whisky Society

Pour nous, certainement l’une des plus belles découvertes que nous ayons faites. Entre la qualité du travail, l’originalité et le goût, l’OVNI whiskiesque n’est pas loin. Une bombe de fruits avec un certain caractère, une douceur sucrée tranchée par une légère amertume, ce Mackmyra sait parfaitement jouer avec vos sens. Très, presque trop facile à boire, il n’a quasiment que des qualités. On regrette le prix un peu élevé pour un whisky aussi jeune, n’est pas Chichibu qui veut, mais quel bonheur à boire.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.