Un bijou chez Macallan

Après les versions Gold, Amber, et Sienna, voyons aujourd’hui le dernier des embouteillages de la gamme des NAS sherry casks de Macallan, le Ruby. On monte en gamme au niveau de l’influence du sherry pour gagner en gourmandise. Ultime volet de la série 1824, sensée revenir aux origines de la distillerie après la série Fine Oak qui aura laissé plus d’un amateur sur sa faim de Macallan.

Private Whisky Society

Après un détour assez perturbant pour les amateurs de toujours de la distillerie durant l’époque « Fine Oak », Macallan revient enfin à ses origines avec une gamme travaillant le sherry crescendo. Depuis la version Gold, en passant par Amber et Sienna, pour arriver donc à ce Ruby. Bijou de gourmandise, on l’excuserai presque d’être un NAS pour 130 euros. En fait, plus on le boit, et plus on l’excuse. Et en voici les raisons :

Au nez on est immédiatement charmé. De douces notes de sirop d’érable, de praline et de vanille débutent en fanfare. Il se poursuit sur les fruits, figues, dattes, prunes et oranges, avec une touche de framboise en fond. Une pointe de café vient équilibrer l’ensemble sur la fin.

En bouche on retrouve encore les origines de Macallan. De belles oranges légèrement amères, des raisins secs et un soupçon de prune bien marié à quelques épices, notamment gingembre et de beaux fruits secs avec des noisettes. On retrouve la praline du nez avant de plonger vers le chocolat, lui aussi légèrement amer.

La finale est longue, sur les raisins secs, le chocolat et une note boisée.

L’avis de Private Whisky Society

Macallan refait enfin du Macallan ! un vrai plaisir pour nous autres amateurs de sherry. Après avoir été légèrement déçus par les Gold et Amber, puis enchantés par le Sienna, nous aimons également beaucoup ce Ruby, avec cependant un bémol. Autant le Sienna était un modèle d’équilibre, autant ce Ruby, entièrement vieilli en ex fûts de sherry, le perd totalement. C’est un véritable bonbon, mais rien que pour ça on a tendance à préférer sa petite sœur de Sienne. Mais cela reste une question de goûts.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.