1988, encore et toujours

1988 semble avoir été une année prolifique pour Littlemill. Les embouteillages indépendants de ce millésime commencent à être légion et sont assez souvent remarquables, comme les expressions de Malt of Scotland que nous avions eu l’occasion de gouter il y a de cela quelques mois. C’est cette fois ci Douglas Laing qui se lance dans l’aventure dans la série Xtra Old Particular.

Private Whisky Society, un nouveau regard sur le whisky

©Masterofmalt

C’est donc dans sa gamme la plus prestigieuse que Douglas Laing a choisi d’embouteiller ce Littlemill, témoin de la qualité de ce whisky. Le dernier Mortlach que nous avions gouté dans la série nous avait fait littéralement fondre, nous espérons que ce Littlemill sera son digne héritier.

Au nez on retrouve une note de café et de bois brulé avant de retrouver un profil bien plus « Lowland » avec des fruits exotiques et des notes herbacées. Fruits de la passion et mangue se mettent en valeur avec des notes d’herbe coupée et florales. Quelques noix font leur apparition avant de retrouver des notes pâtissières et beurrées.

En bouche on retrouve les fruits exotiques du nez agrémentés d’une belle notes d’agrumes, principalement sur les citrons. Quelques ananas et melons ont également fait leur apparition. C’est ensuite une fraicheur florale qui reprend le dessus avec toujours les notes herbacées en fond.

La finale est longue, sur les fruits exotiques et les agrumes. Un rapide rappel des notes herbacées se laisse entrevoir.

L’avis de Private Whisky Society

Quel dommage que cette distillerie n’existe plus depuis qu’elle a été ravagée par un incendie en 2004 suite à son démantèlement. Le profil Lowland avec sa légèreté et son fruité sont bien mieux travaillés que chez les héritiers d’Auchentoshan, Glenkinchie ou Bladnoch. L’équilibre fruité/floral/herbacé est parfaitement orchestré et la note patissiere en bouche le rend gourmand à souhait.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age