Anne Sophie distribue ses trophées 2015

Private Whisky Society

Je n’ai jamais été grande fan des listes type « top 5/10/20 », particulièrement lorsque l’on parle de quelque chose d’aussi subjectif que le whisky. Voila donc ce qui est plus une « liste de récompense pour les whiskies les meilleurs/plus surprenants/plus originaux/plus… waow que j’ai gouté cette année » qu’on pourrait également nommer les « Vous n’imaginez pas la torture de ne pouvoir en retenir que 5 » Whiskies Awards (Après tout ça vous devez vous demander pourquoi j’ai fini par écrire cet article si douloureux, peut être simplement parce que je suis une contradiction à moi toute seule!).

Voici donc les 5 whiskies qui m’ont le plus marqué cette année (Parmi beaucoup, beaucoup de références, mais certains secrets doivent parfois le rester!)

1. Glenfaclas 1966 Fino Sherry 47 ans

Private Whisky Society

Les gens de Glenfarclas sont bien connus pour leurs whiskies très sherry, vu qu’ils n’utilisent la plupart du temps que des fûts ayant auparavant contenu de l’Oloroso. Mais pour cette version 1966 un peu spéciale ce sont trois fûts (#4194, #4195 et #4197) ayant contenu du Fino qui ont servi à la maturation de ce whisky durant 47 années. 1444 bouteilles ont été produites et sont présentées dans un magnifique étui en cuir noir ornée d’une pièce en argent représentant John Grant, qui acheta la distillerie en 1865.

Cette sortie est la première d’une série de 6 chez Glenfarclas – Une pour chaque génération de la famille Grant depuis l’achat. Que nous réservent les futurs embouteillages ? Nous attendons avec impatience.

Private Whisky Society

This Is Not A Luxury Whisky – Compass Box

Private Whisky Society

Une version sortie en 2015 des gars de chez Compass Box – this Is Not A Luxury Whisky s’inspire de « La trahison des images » tableau du peintre belge surréaliste René Magritte qui représente une pipe avec l’incription « Ceci n’est pas une pipe ».

Avec cette bouteille, Compass Box essaye de faire se questionner les gens sur leur image du whisky de luxe, et sur celle du whisky contenu dans la bouteille qui est un Blended whisky plutot spectaculaire. Alors essayez et faites vous votre idée !

Private Whisky Society

Bowmore Mizunara cask finish

Private Whisky Society

Un single malt en provenance de Bowmore, produit à partir de millésimes des années 90 (entre 15 et 25 ans, donc) finis dans un fût de Mizunara. C’est la première fois que du Mizunara est exporté du Japon, un des bénéfices d’appartenir au groupe Beam-Suntory. Les whiskies choisis ont été soigneusement sélectionnés pour représenter au mieux l’esprit de Bowmore et les 2000 bouteilles produites devraient devenir des produits très recherchés.

Private Whisky Society

Paul John Peated Select Cask

Private Whisky Society

Un whisky tourbé en provenance de la gamme de whiskies produits à Goa. Cette version particulière a été vieillie en ex fûts de bourbon avant d’être embouteillée cask strength (un très plaisant 55.5%) sans filtration à froid. Un magnifique exemple des merveilleux whiskies que les ditilleries indiennes produisent.

Private Whisky Society

Kiln Embers – Wemyss Malt

Private Whisky Society

Celui ci devrait titiller la curiosité des amateurs de whiskies tourbés. Kiln Embers, nouveau blended malt de chez Wemyss, contient en effet deux fois plus de whisky tourbé d’Islay que le Peat Chimney, autre superbe référence du producteur allemand. Edition limitée à 12.000 bouteilles.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age