Lagavulin 16 ans

Notre note de dégustation du jour porte sur un grand classique des whiskies écossais, le Lagavulin 16 ans. Première distillerie à produire légalement du whisky sur Islay, elle y est établie depuis 1816. Située à l’est de Port Ellen où elle se fournit en malt, elle produit une liqueur tourbée typique de l’île. Surnommé le « prince d’Islay », il est devenu le single malt le plus représentatif de sa région en étant sélectionné dans les Classic Malts pour la représenter.

Private Whisky Society

Lagavulin 16 ans

Ce grand d’Islay a déjà été maintes fois récompensé pour sa qualité notamment par une médaille d’or à l’international wine and spirit competition 2013 ou sa victoire aux world whiskies awards 2008. Son vieillissement de 16 ans en fûts de bourbon auquel s’ajoute un finish de quelques semaines dans un fût de sherry lui donne un coté plus doux que certains autres single malts tourbés. Associé à un distillat assez gras il en a fait un des whiskies tourbés les plus agréables à boire malgré la puissance de sa tourbe, présente autour des 35 ppm.

Les notes olfactives sont incontestablement entre terre et mer. Les notes iodées vous rappellent les embruns de la baie de Lagavulin alors que la fumée de la tourbe amène un coté terreux. Cette dernière est très médicinale, camphrée mais très onctueuse grâce aux fûts de bourbon. Les nez les plus fins décèleront une touche de sherry.

En bouche ce Lagavulin vous révèlera toute sa puissance. La tourbe, première note ressentie, laissera peu à peu la place au poisson fumé et à cet iode si présent au nez sur un fond de réglisse. Certains fruits venant du finish en fût de sherry viendront s’ajouter, notamment pommes et poires, très bien liées par la douceur des 16 années passées en fût de bourbon.

La finale sera longue et forte. La fumée toujours présente sera rejointe par une touche épicée, de nouveaux fruits, figues et dattes toujours aussi bien accordés par cette douceur vanillée.

L’avis de Private Whisky Society

Un grand classique, digne représentant du terroir d’Islay. Son distillat particulièrement gras associé à la finesse du vieillissement en fûts de bourbon et à sa tourbe puissante en font un whisky particulièrement agréable à boire. Son finish en fûts de sherry, à l’instar de ce qui se fait chez Bowmore, l’adoucit et lui offre un coté fruité venant équilibrer la tourbe à merveille. Private Whisky society n’a qu’une seule chose à déclarer : longue vie au Prince !

Pour en savoir plus sur nos cours de dégustation à domicile ou sur nos tarifs suivez les liens ou bien contactez nous.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age