Un petit bout d’Amérique au cœur de Londres

Habituellement réservé à une production uniquement américaine, un rye whisky va pourtant être produit en Europe. C’est le pari fou de la East London Liquor Company, minuscule distillerie installée dans le parc Victoria depuis l’année dernière, que de produire ce whisky à base de seigle en plein Londres. Avec quelques modifications par rapport aux normes américaines, il en va de soi.

Private Whisky Society

C’est en s’inspirant de la réussite des « distilleries de charme » comme on les appelle aux USA que la East London Liquor Company a vue le jour. Le pari était de rendre à Londres ses lettre de noblesse en tant que ville créatrice de liqueurs de qualité, plus particulièrement dans le quartier de l’East End. Depuis Juillet 2014, ce sont pas loin de 15.000 bouteilles de leur London Dry Gin et 9.000 de leur Smooth Grain Vodka qui sont sortis de leurs alambics. Mais Mikey Pendergast, Barman et responsable du développement des produits entend créer une nouvelle référence pour leur catalogue.

Vu les tendances actuelles, le whisky s’est imposé de lui-même. Et pour un barman, le choix d’un Rye, whisky épicé qui convient si bien aux cocktails, allait de pair avec cette logique, surtout à Londres. La capitale anglaise est depuis longtemps un temple de la mixologie.

Produit à partir de 52% de seigle et de 48% d’orge maltée, ce whisky sera vieilli en ex fûts de bourbon en chêne américain et européen. Vous l’aurez donc compris, nous serons très loin du straight rye américain vieilli en fûts de chêne neufs et où la proportion d’orge maltée est en général bien moindre, voir absente.

Le motif et la conception des bouteilles de 70cl refléteront le patrimoine historique de la marque, un cheval à l’envers, devenu leur symbole, sera présent sur des bouteilles en verre transparent dnt le design n’a pas encore filtré.

Leur Rye sera mis en vente à partir de 2018, 110 ans exactement après la fermeture de la dernière distillerie de whisky de Londres. Leur liqueur devrait avoir des saveurs de chêne, de caramel et de vanille, typique des vieillissements en ex fûts de Bourbons et les notes épicées d’un Rye. Un beau mariage à condition qu’il soit réussi.

La marque devrait également lancer des single malts avec différents vieillissements dans les prochaines années, un contrat avec un producteur allemand d’orge Pale Ale étant déjà passé.

Pour en savoir plus sur nos cours de dégustation à domicile ou sur nos tarifs suivez les liens ou bien contactez nous.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.