Du rouge ou du blanc ? Les deux !

Depuis un bon moment maintenant Kavalan nous gratifie de ses créations, entre mariage incongru (Kavalan King Car), exubérance (Gammes Solist), parfaite maitrise (Gammes classiques) ou mégalomanie (Les collections sherry Pedro Ximenez, Amontillado et Manzanilla en carafe luxe). Ils raflent également tous les prix mais avec ce Vinho Barrique, ils tiennent peut être leur champion toute catégorie de médailles remportées.

Private Whisky Society

En très peu de temps la distillerie Kavalan, dirigée par Lee Tien Tsai et avec Ian Chang, disciple de Jim Swan, aux manettes des alambics, a conquit la planète whisky avec leurs nectars engagés mais terriblement bons. Après la vague Solist Sherry cask qui avait totalement défrayé la chronique, C’est cette fois ci leur Vinho Barrique qui remporte tout sur son passage.

Meilleur single malt au monde aux World Whiskies awards 2015, outstanding gold medal à l’International Wine and Spirits Competition, on comprend tout de suite qu’on est dans la cour des grands. Assemblé à partir de distillat ayant vieilli dans des fûts de vin blanc et rouge très bousinés, il en ressort un whisky gourmand plein de fruité et d’épices douces. Un vrai régal.

Le nez démarre sur un air très fruité. On retrouve des dattes bien sucrées et un soupçon de fruits rouges, de la framboise ? On tombe ensuite vers des notes plus gourmandes de vanille, cannelle et cardamome bien accompagnées d’une touche de bois brûlé. Il se termine sur une note poivrée douce.

En bouche on retrouve le fruité des dattes avec cette fois ci du raisin en accompagnement. On retrouve ensuite des oranges amères avec une note de cuir qui viennent équilibrer la douceur sucrée du début. Elle se termine sur des épices, cannelle et poivre, encore une fois.

La finale est longue, sur les fruits rouges, le bois, la vanille et les épices.

L’avis de Private Whisky Society

Comme dh’abitude nous sommes perplexes avec Kavalan. Ce Vinho Barrique est vraiment très bon, mais tellement déséquilibré qu’on en perd un peu son whisky. Pas de place pour le distillat ou alors très peu, des notes en provenance du fût à foison, dommage, nous sommes surs que Kavalan y gagnerai à mettre un peu plus en valeur ce qui sort de ses alambics. Une très belle bouteille tout de même, et un prix pas si élevé que ça pour un vieillissement plus qu’atypique, moitié vin rouge moitié vin blanc.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.