Quand le single malt fait son retour à Glasgow



Private Whisky Society

©Theguardian.com

Le mouvement des craft distilleries, comprenez micro distilleries, s’est beaucoup étendu au Royaume Uni ces dernières années. Wolfburn qui vient de lancer son whisky , Raasay en projet, Gartbreck ou encore Cotswolds en Angleterre. Glasgow Distillery Company fait partie de ces nouveaux acteurs prometteurs pour lesquelsil faudra encore attendre avant de pouvoir déguster leurs whiskies. Leur directeur, Liam Hughes a accepté de satisfaire notre curiosité sur leur histoire, leur whisky et leurs projets.

Bonjour Liam, tout d’abord pouvez-vous vous présenter ainsi que votre job à Glasgow Distillery Company ?

Je suis le co-fondateur et directeur général de Glasgow Distillery COmpany. Mon rôle dans la distillerie comporte plusieurs facettes, de la gestion de la distillerie au jour le jour à la vente à l’international. Et un petit peu de tout le reste en même temps.

Comment vous êtes vous retrouvé impliqué dans ce projet ? Et quelles en sont les racines ?

Mike Hayward, l’autre fondateur, et moi-même travaillons ensemble depuis 2002 et fournissions les jeunes professionnels de l’industrie des boissons. Nous étions donc aux premières loges pour voir le virage que prenais le marché en direction des produits venant de micro distilleries en provenance du monde entier. Considérant la passion de Mike pour le gin et la mienne pour le whisky nous avons commencé à nous renseigner sur l’histoire de la distillation à Glasgow. Nous avons ensuite commencé à travailler avec le professeur Michael Mosse de l’université de Glasgow et l’histoire a commencé à prendre forme.

Private Whisky Society

Le batiment qui accueille la distillerie

Glasgow était une ville qui regorgeait de distilleries à une époque, en avez-vous construit une nouvelle ou en avez-vous réhabilité une ?

Nous avons construit une toute nouvelle distillerie en pleine ville dans un vieil entrepot à 1,6 km du centre ville. Mais on trouve trace de Glasgow Distillery Company jusqu’en 1770 via le site maintenant détruit de Dundashill qui a connu de nombreux changements durant son histoire. La distillerie d’origine fut démolie en 1902.

Où est exactement située la distillerie ? Peut on déjà la visiter ?

Nous sommes plus précisément situés à Hillington Nous ne sommes pour le moment pas ouverts au public mais nous espérons pouvoir le faire dans le futur. Nous sommes cependant ouverts aux visites concernant des ventes ou des journalistes.

Quel est le profil du distillat que vous produisez ?

Notre new make est typique du Speyside (la distillerie est située au sud ouest des Highlands, ndlr), aux accents floraux ce qui n’est pas une surprise quand on sait que notre consultant en distillation est David Robertson (un ancien de The Macallan). Nous sommes très fiers de notre new make qui a été élu spiritueux le plus prometteur à la Scottish Craft Distillers Conference de l’année dernière.

D’où proviennent vos alambics ?

Ils ont été produits par Carl en Allemagne, plus vieux fabricant d’alambics d’Allemagne.

Si vous deviez définir l’esprit de votre distillerie en quelques mots, qeuls seraient-ils ?

Notre style est définitivement métropolitain/urbain. Nous sommes une distillerie citadine et en sommes très fiers.

Qu’est ce qui rend votre whisky unique devant les autres ?

Nous sommes la seule distillerie de Glasgow avec un style typique du Speyside. Notre fermentation longue de 72 heures y est pour beaucoup dans la qualité de notre spiritueux.

Quand est ce que votre premier whisky sera prêt à consommer ?

Il sera prêt à la fin 2018.

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur ce que nous pourrons trouver dans les embouteillages Glasgow Distillery Company concernant les maturations, finishes… ?

Nous possédons un choix très varie de fûts du bourbon au sherry en passant par des fûts de vin. Cela nous permettra d’avoir plusieurs produits différents disponibles sur le marché lorsqu’ils seront prêts.

Private Whisky Society

Prometheus 26 ans

Avant que votre whisky ne puisse être vendu vous avez lancé deux spiritueux, le Gin Makar ainsi que deux single malts Prometheus de 26 et 27 ans du Speyside, que pouvez vous nous dire sur ces deux spiritueux ?

Makar est un gin super premium déjà doublement titré (aux Gin Masters, ndlr). Prometheus 26 et 27 ans est un single malt que nous avons obtenu d’une distillerie secrète du Speyside ; Il est un peu l’équivalent d’une distillerie fermée dans le sens où quand les stocks seront finsi, il n’y en aura plus jamais.

Votre société fait partie des membres fondateurs de le Scottish Craft Distillers Association, quel est le but de cette association ?

Son but est la promotion et le développement des micro distilleries écossaises pour nous assurer d’avoir une voix unique et protéger nos jeunes distilleries.

Sur un plan plus personnel, quel a été votre premier single malt, vous en souvenez vous ?

Oui, c’était un Laphroaig et je me rappelle avoir été fasciné par son goût fumé.

Et aujourd’hui, quel est votre single malt préféré ?

J’en aime bon nombre mais si je devais vraiment choisir ce serai le Prometheus 27 ans.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions Liam et bonne chance pour la suite de votre aventure !

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age