L’héritier du nord

Nous nous rendons dans les Orcades aujourd’hui pour déguster celui qui est devenu la base de sa marque, l’héritier du royaume du nord. Ou tout du moins de la distillerie la plus au nord d’Ecosse, ce qui est le cas d’Highland Park. Située à proximité de Kirkwall, sur l’ile de Saint Ola. Seule distillerie de l’Ile à produire du whisky tourbé, Celle ci est même l’un de ses symboles. Car lorsqu’on demande la principale composante de la distillerie, la direction vous répondra « Ses hommes et sa tourbe ».

Private Whisky Society

A Highland Park, le moins que l’on puisse dire c’est que l’on a du caractère. Dernière distillerie à avoir fonctionné à partir d’orge écossais produite localement, ils expérimentèrent même le vieillissement en fûts de chêne écossais. Pour notre plus grand bonheur ils arrêtèrent très vite cette expérience, le chêne écossais étant trop résineux et dénaturant trop le whisky. ils irent même aider leur voisins de Scapa lorsque leur distillerie fut mise à mal durant son histoire.

Highland Park produit donc un whisky légèrement tourbé et très fin. Environ 20% de l’orge est maltée et tourbée à 20 ppm sur place, alors que les 80% restants, non tourbés, sont fournis par la distillerie Tamdhu. très apprécié par les professionnels, Highland Park est souvent encensé pour son équilibre, sa justesse et ses mariages d’arômes qui sauront séduire les palais les plus exigeants.

Au nez, l’attaque se fait sur le miel et une très légère fumée de tourbe. Il devient par la suite de plus en plus floral, avec également l’apparition de notes beurrées. Il évolue ensuite sur les fruits, avec de belles pommes fraiches et quelques fruits exotiques avec de l’ananas.

En bouche, la première gorg »e peut paraitre un peu faible, mais ceci n’est qu’une illusion. La tourbe se fait toujours discrète, bien entourée par de beaux agrumes, des oranges, et des pommes fraiches. Il devient ensuite plus gourmand avec des notes de caramel et de brioche. Il évolue ensuite sur les épices, principalement du poivre et une subtile touche de cannelle.

La finale est plutôt courte, sur le miel, le poivre et les ananas.

L’avis de Private Whisky Society

Un conseil ne vous tournez pas vers ce whisky si vous aimez les forts caractères. Toute en finesse, Highland Park est beaucoup plus tourné vers la précision que la puissance. Cela fait de lui l’un des whiskies préférés des professionnels, du fait de la largeur de sa palette aromatique, mais laisse un peu sur leur faim les amateurs de whiskies corpulents. Un magnifique outil de précision qui ravira les palais délicats.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.