Le démon dublinois

Dublin Liberties est une marque de whiskey irlandaise arrivée de puis peu en France. C’est la société Blooming Gems qui se charge de sa distribution. Située en plein centre historique de Dublin, non loin de Teeling, Dublin Liberties n’a pourtant pas produit ce whiskey. En même temps elle aurait eu du mal, son ouverture étant prévue pour cette année. On a donc creusé un peu pour en apprendre plus.

Private Whisky Society

C’est un histoire un peu compliquée. Quintessential Brands, société anglaise, a racheté en 2014 une église pour y installer sa distillerie. Comme beaucoup le font aujourd’hui, ils ont commercialisé un whiskey (deux en vérité, mais nous n’en verrons qu’un aujourd’hui) en attendant que tout ca se termine. C’est donc la société First Ireland Spirits, filiale de Quintessential Brands, qui s’est chargé de ce blend NAS entièrement vieilli en ex fûts de bourbon. Il s’agit de single malt, et non de single pot still, distillé deux fois et assemblé avec du grain whisky.

Au nez c’est un peu alcooleux, on a une forte présence du grain whisky dans l’assemblage. Au delà de ça on retrouve de la vanille, de la poire et quelques ananas. Il devient un peu herbacé par la suite, puis on repart vers les fruits avec de la pêche et une pointe de cassis. On termine sur une petite note de poivre.

En bouche on retrouve du caramel et pas mal d’épices douces, cannelle et gingembre en tête, avec un peu de poivre. La vanille revient, puis on part dans les fruits confits, surtout cassis, pruneau et un poil de citron.

La finale est assez courte, sur le poivre, la vanille et une note herbacée.

L’avis de private Whisky Society

Bon, c’est pas mal mais peut mieux faire. Grosse présence du grain au nez, qui se tamise un peu en bouche et laisse place à un joli fruité, mais le tout manque d’expressivité même à 46%. Quand on sait que pour quelques euros de moins on peut avoir le blended de Teeling, on se dit que celui là reste un ton en dessous. Un blend honnête avec un rapport qualité prix entre correct et légèrement trop cher.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.