Une sélection musicalement maltée

Private Whisky Society

Comme chaque année pour le solstice d’été, c’est la fête de la musique et comme chaque année, il va surement flotter. On croise quand même les doigts pour ceux qui sont dehors. Mais pour ceux qui restent au chaud chez eux avec un bon dram, voilà une sélection pour se mettre en jambe.

Private Whisky Society

Green Spot Leoville Barton et Galway Girl
Galway Girl de Steve Earle, c’est un peu les lacs du Connemara de Sardou mais version irlandaise. C’était une chanson classique et puis c’est doucement devenu l’hymne de n’importe quelle bonne fête (qui a dit beuverie?) étudiante/populaire/de quartier – Rayer les mentions inutiles. Et comme on a décidé de ne pas arrêter le parallèle avec la France en si bon chemin, on va se boire un Green Spot finish chateau Leoville Barton

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

Tullibardine 20 ans et I’ve Got That Tune
I’ve Got That Tune du célèbre Chinese Man, c’est de l’électro Swing, du neuf avec du vieux en somme. Un peu comme Tullibardine, batie au milieu du 20ème siècle sur la base d’une brasserie où en 1488 fut enregistrée la première vente d’alcool du pays, et par le roi s’il vous plait! Et avec un morceau qui rafraichit le style, quoi de mieux que cette ode à la fraicheur que ce Tullibardine 20 ans?

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

Henri DuYore’s et Cotton Eye Joe
Bon ok on a pas fait dans le classique (et pas non plus dans la finesse) sur ce coup, mais qui n’a jamais eu droit à un passage de cette chanson pendant une soirée trop arrosée ou trop américaine ? Et qui de mieux que ce débonnaire d’Henry DuYore pour boire un bon coup de bourbon avec vous? Ah bah si, moi!

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

Haig Club et This One’s For You
Le Haig Club c’est un peu comme Davide Guetta. Vous étiez à la Fnac à hésiter entre le concert de Muse et des Red Hot Chili Peppers quand un ami vous a appelé pour aller voir David. Vous vous laissez convaincre avant de vous rendre compte que vous avez payé plus cher que les deux autres pour voir un mec mettre sa playlist et faire semblant d’appuyer sur 3 boutons. Génial! Comme ce Haig Club qui arrive à essayer de vendre un single grain unaged plus cher qu’un Laphroaig Quarter Cask.

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

Smokehead Rock Edition et Highway to Hell
Bon, là on ne va pas vous faire un dessin. Smokehead, version confidentielle d’une distillerie d’Islay, vous entrainera vers un enfer délicieusement tourbé. Et comme en plus il y a une belle tête de mort sur la bouteille, Rock n Roll quoi les gars ! ou pas… bon je sors… Angus Young approuve ce message!

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

I Can’t Stop The Feeling et Knockando 18 ans
Justin Timberlake, c’est un peu l’éternel de la pop/r’n’b, c’est jamais extraordinaire mais quand même sympa, on l’a entendu 100 fois mais on a toujours envie de voir ce que ca va donner et y’ a toujours ce petit quelque chose qui donne envie de bouger ses fesses. C’est comme un Knockando 18 ans, déjà vu, déjà bu, mais toujours agréable, une vraie valeur sure!

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.