Un Cardhu taille Cask Strength

Il est assez rare de voir Cardhu chez les embouteilleurs indépendants, la distillerie préférant visiblement garder le contrôle sur sa production. De notre point de vue, elle y gagnerait peut être plus à se laisser choyer par autrui, car si Cardhu est un single malt tout à fait correct, ses embouteillages officiels sont avant tout des basiques.

Private Whisky Society

La petite distillerie fondée en 1824 tout près du village de Knockando n’est donc pas prêteuse. De mémoire nous n’en avons vu que chez Cadenhead, Duncan Taylor et Signatory Vintage. Et les versions différentes ne sont pas légions non plus. Voyons donc ce que ce 26 ans distillé en 1984 peut nous dire de plus sur Cardhu.

Le nez démarre sur la vanille et des notes d’herbe coupée. Il se fait ensuite plus floral avant de plonger dans des paniers de pommes, mi acides mi sucrées. Il évolue sur les zestes de citron et devient même terreux. Il se termine sur un retour de l’herbe coupée.

La bouche est assez grasse et laisse la part belle aux agrumes. Citrons frais, pamplemousse légèrement amers. On trouve une pointe de cire et quelques épices salées, cumin notamment.

La finale est longue, sur l’herbe coupée et les agrumes de la bouche.

L’avis de Private Whisky Society

Pour être honnêtes, nous ne sommes habituellement pas de grands fans de Cardhu. Mais là, force est de constater que Duncan Taylor nous a bluffé. Certes, c’est une version couteuse. Certes, il a eu 26 ans pour s’exprimer pleienement. Mais arriver à tirer autant d’un distillat habituellement réputé comme très simple, chapeau bas !

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

En raison de contenu en rapport avec la consommation d'alcool, vous certifiez avoir l'âge légal dans votre pays pour consommer de l'alcool.

Vérifiez votre age