Et non, ce n’est pas une blague

Nous sommes dans la nuit de samedi à dimanche, il est minuit passé et la petite supérette de Dunkerque est sur le point de fermer. C’est à ce moment-là qu’un individu rentre dans la boutique et fait mine de chercher un article. C’est à ce moment qu’il décide de sortir son arme en braquant une employée, réclamant bien évidemment le contenu de la caisse.

Private Whisky Society, Un nouveau regard sur le whisky : Actualités, Cours de dégustation, et plus encore…

Seulement voilà, l’employée, aussi maligne qu’observatrice, se rend compte que le pistolet automatique du braqueur est en fait un faux. C’est à ce moment qu’elle décide de prendre tout son temps, faire mine de commettre des erreurs. Le braqueur commence à s’énerver et fini par comprendre qu’il n’aura pas gain de cause sur ce coup là.

Par énervement, il commence par renverser quelques présentoirs, puis se décide à ne pas repartir les mains vides en aggripant 4 bouteilles de whisky. L’histoire ne dit pas si ce monsieur avait ou non du gout en la matière. Il est actuellement recherché par la police de Dunkerque.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.