Un cocktail que Churchill n’aurait pas renié

Créé dans les années 20, ce cocktail rend hommage au film de Rudolph Valentino, dont le passionant sujet est la remise en cause de la carrière d’un matador pour cause d’adultère. Comme quoi on peut partir de pas grand chose et arriver à faire quelque chose de grand.

Private Whisky Society

©liquor.com

3 cl de scotch
2 cl de liqueur de cerise
2 cl de vermouth rouge
2 cl de jus d’orange
4 glaçons



Verser les glaçons dans le fond d’un shaker. Le remplir du reste des ingrédients et secouer énergiquement durant une dizaine de secondes. Servir dans un verre à cocktail.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.