La tourbe en plein dans la lucarne !

Et oui, vous ne rêvez pas, on vous parle bien de football. Non pas que les bouteilles de notre liqueur préférée aient soudain des jambes, mais bel et bien car notre note du jour porte sur un whisky honorant l’évènement planétaire qu’est la coupe du monde, le Ardbeg série spéciale 2014, l’Auriverdes.

Private Whisky Society

Rappelons tout d’abord qu’auriverdes, en portugais « or et vert », est le surnom de l’équipe du Brésil de football. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce whisky est à l’image du pays qu’il représente : un véritable métissage de saveurs de tous horizons. Il est excellent, mais bel et bien ultra complexe. Il nous a fallu plus d’un verre pour enfin sentir où Ardbeg avait voulu en venir avec cette série limitée. Voici nos impressions sur ce whisky hors du commun.

Au nez, la première chose que l’on sent est la tourbe. Cette tourbe légèrement grasse et terreuse si typique d’Ardbeg que l’on reconnait entre mille. Mais elle n’est pas seule, des notes de fumée, très cendreuses l’accompagnent. Le coté réglissé de la première joue avec le caractère plus âcre de la seconde de magnifique manière. Ces notes s’estompent progressivement et des fruits apparaissent, notamment de la poire et de la prune, apportée par le sherry mais aussi une impression de banane très (trop?) mure amenée par la haute teneur en phénols. Des notes de bois en fond mais pas de fraicheur dans celles-ci, plutôt un rappel cendreux des premières notes et également un coté camphré. Avec de l’eau la tourbe est libérée et des notes plus douces, vanillées apparaissent.

En bouche, malgré la palette de saveurs présentes dans cet Ardbeg, tout est encore parfaitement équilibré. Avec toujours la tourbe en fond, l’attaque est riche en chocolat noir et en réglisse. Des saveurs herbacées, notamment de foin, typiques d’Ardbeg, se déploient ensuite. En milieu de bouche la tourbe reprend le contrôle, bien entourée d’épices dans lesquelles la présence de notes poivrées ne fait aucun doute. Quelques notes florales légères sur la fin. Toutes ces saveurs sont magnifiquement orchestrées avec des notes salines qui arrivent en milieu de bouche et qui ne vous quitteront plus. L’ajout d’eau ne change pas grand-chose en bouche.

La finale est longue et grasse, principalement sur le chêne brûlé et cendreux, accompagné de poivre, agrumes et de notes salines, encore.

L’avis de Private Whisky Society :

Un whisky ultra complexe mais terriblement bien fait. La multitude de notes différentes s’entremêle parfaitement dans un équilibre que nous considérons proche du génie. Seulement proche car le véritable génie aurait été de rendre ce whisky plus accessible. Votre palet est mis à très, très rude épreuve et doit se concentrer à chaque instant pour percevoir chaque élément de la palette gustative présente dans cette bouteille. Les plus expérimentés adoreront et y trouveront même un rapport qualité prix intéressant pour un whisky de cette complexité. Mais attention pour les plus novices qui pourraient être déçus au premier abord. Notre conseil : Mettez vous dans les meilleures conditions de dégustation, nos conseils sont disponibles ici. Servez vous un verre généreux, 4cl ne seront pas de trop, croyez moi, et n’ayez pas peur d’aller un peu au-delà, tout en restant modéré bien entendu. Installez vous dans une pièce sans odeur, si vous fumez laissez votre paquet de cigarettes tranquille pendant une heure, prenez votre temps et analysez bien chaque gorgée sur les 3 phases. Ainsi vous percerez peut être les tréfonds de l’âme torturée de cet Auriverdes.

Pour en savoir plus sur nos cours de dégustation à domicile ou sur nos tarifs suivez les liens ou bien contactez nous.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous vous apprêtez à pénétrer dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.