Un whisky à l’orange ? pas tout à fait…

La distillerie basée à Bangalore sort son nouveau produit et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a hâte de savoir ce que ce whisky a dans le ventre. De l’orange, pour su, vu que son nom, Naarangi, veut dire « orange » en Hindi.

Private Whisky Society

Pour créer ce whisky, Amrut a choisi de marier du sherry oloroso avec des pelures d’oranges. Après avoir introduit les zestes dans le fût de sherry, ce dernier va ensuite vieillir trois ans de plus. Au bout de ces trois ans, il sera vidé, bousiné, puis rempli d’un whisky ayant déjà vieilli trois ans dans un ex fût de bourbon.

Pour le moment, seulement 900 bouteilles ont été distribuées pour l’Europe, l’asie coté océan pacifique et le Canada. Le whisky, qui titre a 50%, comme l’Amrut Fusion, vient rejoindre ce dernier, le peated et le Portonova dans le catalogue Amrut.

Ashok Chokalingam, directeur général des ventes, nous indisque que « Le whisky n’est pas dominé par l’orange mais remarquablement équilibré par cette dernière. Durant votre dégustation vous retrouverez la signature typique d’Amrut avant que les oranges ne viennent se sublimer dans la finale »

Une nouvelle façon de procéder donc, avec un ajout dans le fût avant que celui-ci ne soit vidé de son sherry. Nous espérons qu’il sera aussi bon que ce que la distillerie en dit.

Cela vous a intéressé ? Faites le savoir :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
  • Vous pénétrez dans l’univers du whisky en déclarant sur l’honneur être majeur dans votre pays de résidence.
  • Bienvenue dans la Society, Sláinte !

En visitant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies que nous utilisons pour améliorer votre navigation.

Vous pouvez suivre l’actualité du whisky avec la

Private Whisky News :

Nous vous envoyons un email pour confirmer votre inscription, pensez à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas.